RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
HEY HEY MAIS OH ! Les festivités sont ouvertes à Bluebell ! clique ici
Aout 2017 21°/29°

Partagez|

RP au collège Voltaire

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Le collège Voltaire est un des collèges publics les plus réputés de Bluebell. Placé en périphérie de la ville, il y accueille des élèves venant de toute l'île. Il est associé au lycée voisin, le lycée Emile Zola.



Spoiler:
 


Dernière édition par Elena Haylie le Mer 20 Sep - 21:58, édité 14 fois
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur

Le 4 septembre 2017



Le jour de la rentrée était arrivé, Évangéline et Mathilde, inséparables depuis leur plus jeune âge, s'avançaient vers les listes en croisant les doigts pour être ensemble. 4eme1, aucune des deux filles, 4eme2 Gautier Évangéline, Valence Mathilde, gagné ! Elles étaient dans la même classe. Après un petit câlin pour fêter ça, les deux adolescentes regardèrent le reste de la classe, elles retrouvaient cette année Amaury qu'elles avaient déjà eu l'année précédente ainsi que Juliette, une élève censée être en troisième mais qui avait redoublé sa quatrième. La fille d'Elena regarda son acolyte en riant, cette fille parfaite et ultra populaire avait donc redoublé...
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Pour Kamilia, c'était le grand jour. Le premier jour de sa première année scolaire en tant que professeur et non en tant qu'élève. Bon, elle était encore en alternance, ses études n'étaient pas totalement terminée... Mais cette alternance lui permettait tout de même de s'occuper de deux classes. Ce n'était pas rien pour elle. D'autant plus qu'on lui avait confié la tâche d'être la professeur principale de sa classe de 4ème. Chose qu'elle espérait pouvoir gérer d'une main de maître. Elle était stressée, elle voulait bien faire. Elle avait essayé d'apprendre par coeur le nom et les têtes (grâce aux photos de l'année précédente qu'on lui avait fournies mais seulement pour les 4èmes, les 6èmes étant des inconnus pour tout le monde) de chacun de ses 52 élèves (2 classes de 28 tout de même !). C'était Pamela, son amie de collège, qui l'avait aidé dans cette révision un peu particulière. D'ailleurs, plusieurs noms d'élèves n'étaient pas inconnus à la Haylie. Dans la classe de Kamilia se trouvait donc la nièce de l'italienne mais aussi le frère de Julien, meilleur ami de Janessa, que la Carolleli avait déjà vu en soirée. Il y avait aussi la soeur de la meilleure amie de la fille de Janessa ou elle ne savait qui. C'était bien compliqué, mais de toute façon, elle n'avait jamais vu aucuns de ses ados. Elle les connaissait de noms, c'est tout.
Quand elle pénétra dans la grande cour, elle fut frappée par tous ses collégiens qui n'avaient pas encore été appelés, qui bavardaient, riaient, faisaient les fous et qui n’avaient pas l'air heureux d'être là. Elle se demandait si elle allait réussir à gérer une classe de presque 30 adolescents surexcités. D'autant plus qu'on pouvait aisément la prendre pour l'une d'entre eux. Alors qu'elle pénétrait dans les coulisses du collège pour la première fois, elle stressait de plus en plus. Mais il ne fallait pas le montrer. Alors elle se mit à respirer lentement en touchant la chaîne de son frère accrochée autour de son cou. Puis, elle appela.

- Les 4èmes 2, s'il vous plait. Suivez-moi.

---

Juliette pénétra dans l'enceinte du collège en soupirant. Déjà qu'elle détestait ce lieu, elle devait se taper une année de plus ! Elle était accompagnée de Clara, sa meilleure amie qui, elle, ne redoublait pas, et de son petit-frère Amaury qui avait donc une chance de se retrouver dans la classe de la Turenko. Clara avait bien ri quand elle avait su que Juliette restait en quatrième, puis, elle avait pleuré à chaudes larmes en concert avec miss populaire qui, pourtant, ne pleurait jamais en public. Car elles s'étaient rendues compte qu'elles allaient se sentir bien seules. Et la fille d'Inès s'était rendue compte qu'elle allait avoir son bac à 19 ans dans le meilleur des cas ! Elle qui comptait sur son image de fille populaire et parfaite, elle avait peur de passer pour une conne d'autant plus sans sa compère connue par tout le collège elle-aussi. La Davis en regrettait même d'avoir bosser et de ne pas avoir fait les 400 coups comme sa meilleure amie afin de redoubler avec elle. Au moins, elles auraient été deux. Pourtant, si Juliette avait redoublé, c'était pour une tout autre raison...
Mais il ne fallait pas les sous-estimer, deux mètres après le soupir de Juliette, les deux adolescentes avaient toujours le même look à la pointe de la mode, les mêmes cheveux brillants qui volaient, le même port de tête bien haut, le même regard hautain, le même parfum qu'elles mettaient tant qu'on les sentait à 3km à la ronde et la même démarche coordonnée et assurée. Dès qu'elles le pouvaient, elles s'arrêtaient pour dire bonjour à toutes les personnes qu'elles classaient comme cools, c'est-à-dire ceux dont le nom n'était inconnu de personne, qui sortaient le samedi soir et squattait la rue le soir. Sinon, elles avançaient sans un regard pour les autres, ceux qui avaient une vie plus simple. Amaury, lui, disait bonjour à tout le monde, enfin... tout ses amis. Il ne souhaitait pas prendre part à cette affaire de popularité. Même si on savait que c'était le frère de Clara ce qui le plaçait plus ou moins directement dans cette "classe". Les deux jeunes filles arrivèrent devant le tableau d'affichage, elles se frayèrent un passage entre les collégiens, en en poussant un ou deux au passage et découvrirent leur classe. 4ème 2 pour Juliette, comme l'année dernière pourtant les élèves n'étaient plus les mêmes à part elle. 3ème 3 pour Clara, ces deux chiffres étaient d'un bon présage. Juliette lut plus précisément l'effectif de sa classe, elle en connaissait peut-être 3 réellement et 4 de nom, mais cela s'arrêtait là. Le nom de sa professeur principale ne lui disaient rien du tout non plus. Madame Carolleli. Peut-être une nouvelle? Elle se recula du tableau et annonça au frère de sa meilleure amie qu'ils étaient dans la même classe. Celui-ci afficha un immense sourire, il fallait dire qu'il avait des vues sur Juliette depuis longtemps. Et d'autant plus depuis qu'elle avait quitté son ex petit-ami, en mai dernier.
La classe de Clara fut appelée et la blonde fut dans l'obligation de partir. Juliette regarda partout autour d'elle mais il n'y avait plus aucun troisième dans la cour. Son petit monde était effondré. Il ne lui restait plus qu'à trouver quelqu'un à qui parler afin de rester digne. Et Amaury était déjà parti retrouver ses potes ! Ils parlaient de jeux vidéos, et ça, Juliette n'y comprenait rien. Elle allait paniquer mais soudain, une belle, ou plutôt une magnifique jeune femme ("une bombe" dans la tête de la Turenko) fit son apparition. La soeur de Sophia se demanda si s'était une troisième en retard mais Kamilia appela la classe de 4ème 2. Alors, c'était elle, madame Carolleli? A ce moment-là, la fille d'Inès pensa qu'elle avait du souci à se faire. Allait-elle être toujours autant regardée face à une prof si jeune et si... sexy? Sa journée commençait mal, mais, toujours la tête haute et les cheveux virevoltant derrière elle, elle ferma la marche du rang qui venait de se former.


Dernière édition par Pamela Haylie le Ven 15 Sep - 20:16, édité 3 fois
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évangéline ouvrit de grands yeux en voyant sa professeure principale, mais qu'est ce qu'elle était jolie ! C'est alors qu'ils virent une petite brune se diriger avec inquiétude vers le rang, elle était seule et encore inconnue, une nouvelle élève. Elle eu juste le temps d'entendre madame Carolleli appeler les élèves de sa classe, elle s'approcha timidement du rang, Évangéline lui sourit en lui faisant signe de venir. L'adolescente s'approcha donc en souriant.

- Moi c'est Évy, enfin c'est Évangéline mais c'est trop long comme prénom et elle c'est Mathilde et toi ?
- Euh... Margaux. Je viens d'arriver sur Bluebell.
- Et t'étais où avant ?
- À Paris.
- Bah comme mon père tiens !
- Ah oui ?
- Ouais il est parti travailler à Paris j'y ai vécu un peu mais je suis vite repartie ici avec ma mère enfon bref...
- Bah moi je suis née à Bluebell et j'y ai toujours vécu.
ajouta Mathilde en riant

Les trois nouvelles amies se dirigerent vers la salle indiquée par leur professeur en discutant et s'assirent côte à côte sur une rangee de quatre table. Margaux à gauche près d'Evangeline qui était elle même près de Mathilde et d'une chaise libre.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
En entrant dans la salle de classe, Kamilia crut reconnaître la nièce de son amie. Mais elle préférait ne rien dire, elle devait garder sa place de professeur. Elle reconnut aussi le frère de Julien qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Celui-ci chahutait avec ses camarades en cherchant une place. Elle se demandait si elle devait demander le silence. Elle attendait simplement, pour le moment, que tous les adolescents prirent place derrière une table. La Carolleli affichait un sourire rayonnant qui cachait pourtant un stress palpable.

Juliette entra la dernière dans la salle de classe et survola l'assemblée des yeux. Elle cherchait Amaury mais celui-ci était déjà assis à côté de trois de ses amis. La Turenko s'approcha, déterminée, et se pencha vers le blond sans même penser que sa nouvelle professeur attendait pour commencer.

- Et moi? Je m'assois où? demanda t-elle froidement en jugeant du regard un des amis du Davis qui avait le visage plein d'acné et qui la fixait béatement.
- Mets-toi là-bas, y'a une place. A côté d'Evangéline.
- De qui? interrogea la brune avec une voix presque dédaigneuse.
- Tu sais, je t'ai parlé d'elle. C'est la nièce de la meilleure amie de Julien. La mère de la pote de ta soeur là !
- Ah oui. D'accord. Tu avais dis Evy la première fois.
- Oui c'est un surnom. Evangéline c'est son prénom. répondit Amaury en soulevant les yeux au ciel, lui n’hésitait pas à se confronter à la "populaire".
- C'est trop long comme prénom. fit Juliette en secouant la tête avant de tourner les talons.

Son sac à main sur l'épaule, elle regarda la place vide que lui avait montré son ami. Parmi les 3 filles assises là, seules 2 semblaient à peu près "potables et ayant une possibilité de devenir ses amies". Cette fameuse Evy et une autre, châtain clair, qu'elle avait déjà vue dans les couloirs l'année précédente. La dernière, blonde semblait timide et carrément chiante. Le genre de fille à qui Juliette ne parlait jamais. Mais, aujourd'hui, elle n'avait pas vraiment le choix. C'était ça, une rangée de filles qui faisaient encore plus "bolosses" aux yeux de la jeune fille ou s'asseoir seule au fond. Bien que s'asseoir seule, la tête haute, et près du radiateur, faisait fille fière qui n'avait besoin de personne, Juliette ne souhaitait pas rester seule toute l'année. Elle souhaitait rester dans le groupe des gens cools de ce collège, tout de même. Alors elle jeta son dévolu sur ces deux filles qu'elle allait essayer de transformer à sa guise et allait se débrouiller pour virer la troisième.

- Je connais ta tante. Je l'aime bien. annonça Juliette, toujours aussi froide en s'asseyant près d'Evy. Evangéline... continua-t-elle en décomposant chaque syllabe du prénom de cette fille.

Kamilia attrapa une craie et se tourna vers le tableau alors que tous les élèves étaient enfin assis et presque silencieux. La totalité des regards était posé sur cette professeur dont le formes se dessinaient sous son jean moulant. Sur le grand tableau noir, elle avait écrit en lettres majuscules: KAMILIA CAROLLELI. Elle avait toujours vu ses profs faire ça et ressentait une grande satisfaction à le faire elle-même.

- Je me présente, Kamilia Carolleli. Je serai votre prof de français pour cette année mais aussi votre professeur principale. Je vais vous distribuer votre nouveau carnet de correspondance et je vais pouvoir vous donner le nom de vos autres professeurs ainsi que votre emploi du temps. Quelqu'un veut bien distribuer les carnets pour moi?

Plusieurs main se levèrent, la jeune femme se sentait de plus en plus en confiance.

- Amaury. désigna t-elle de sa voix douce en donnant les carnets à l'adolescent qui s'était levé de suite.
- Vous connaissez déjà nos noms? demanda le blond en se tournant vers cette professeur qui paraissait plutôt amicale.
- Oui, je les ai tous appris. Vous n'aurez donc pas d'excuses en ce qui concerne le mien. D'ailleurs, quand vous aurez tous un carnet, je vais faire l'appel.


Dernière édition par Pamela Haylie le Sam 16 Sep - 17:51, édité 1 fois
avatar
Justine.ou maman de choc
Autre compte : Elena Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Ah oui ? Bah cool. Par contre si on pouvait arrêter de parler maintenant parce que j'ai pas envie de me faire remarquer le premier jour. répondit sèchement l'adolescente, elle ne savait pas de qui parlait Juliette et n'en avait rien à faire, elle ne savait même pas pourquoi celle-ci lui parlait, c'est dur de redoubler quand on est "populaire...
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Dixit la meuf qui parlait y'a deux secondes avec sa pote bizarre. répondit Juliette en parlant de Margaux avec un faux rire forcé. Elle attrapa son carnet distribué par Amaury sans un remerciement et sortit un simple 4 couleurs de son sac qu'elle posa ensuite à terre. C'est quoi ton nom à toi?
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évangéline leva les yeux et commença à remplir son carnet. Il n'y a avait pas encore grand chose, il manquait le nom des professeurs.
- Qui ? intervint Mathilde
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Toi ! s'exclama Juliette en passant ses longs cheveux derrière ses épaules et sans jeter un seul regard à la dernière adolescente qui ne l'intéressait aucunement. Alors qu'elle sortait la pointe bleue de son stylo pour écrire son nom complet (Juliette Tiphaine Louna Turenko) sur son carnet comme elle devait le faire chaque année, elle remarqua que celui-ci ne marchait pas. Comme elle n'avait pas autre chose, elle se pencha vers Evy et piocha un stylo dans sa trousse. Je peux? cette question n'appelait bien sûr pas de réponse, et puis elle avait déjà le stylo dans les mains.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur

- Mathilde. Et elle c'est Margaux.
- Bah vas-y sers toi je peux même écrire à ta place si tu veux...
marmonna la fille d'Elena, déjà lassée par le comportement de sa camarade de classe
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Ok, Mathilde. répondit Juliette en snobant royalement Margaux dont elle allait oublier le nom dans à peine une heure. Elle ne répondit pas à la remarque d'Evy et se contenta d'afficher un rictus moqueur en écrivant soigneusement son nom sur son carnet.

- Très bien. Je vais faire l'appel pendant que vous remplissez la première de couverture. annonça Kamilia en sortant de sa pochette la liste des élèves de sa classe, elle commença à appeler chaque adolescents les uns après les autres. ... Davis Amaury...
- Présent !
- ... Gautier Evangéline?
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Oui présente ! lança Evy en levant la main
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- ... Turenko Juliette?
- Oui... répondit nonchalamment Juliette qui était concentrée à remplir son carnet et qui ne voulait pas être déconcentrée.

Kamilia, ou plutôt madame Carolleli termina bien vite d'appeler ses élèves et conclut qu'il n'y avait aucun absent. Ce qui était mieux pour le premier jour de l'année. Elle rangea sa liste et attrapa celle qui regroupait le nom des différents professeurs des 4ème 2. Elle s'assit sur le bureau et demanda si elle pouvait commencer ce à quoi tout le monde répondit "oui".

- Donc... Dans la case français, de la liste de votre carnet, vous pouvez mettre mon nom, Carolleli, c'est encore écrit au tableau. Maths, Madame Classaut.

Plusieurs petits "yes" et "cool" se firent entendre dans la classe. Il fallait dire que Montaine Classaut était une des profs les plus aimées de ce collège et ce, depuis son arrivée il y a 5 ans. Même Juliette qui n'aimait pas vraiment ni l'école ni les professeurs appréciait réellement cette femme.

- Histoire Géographie, Monsieur Lafaye. Mais il va être remplacé jusqu'à début Octobre.
- Non... Non. Non. Non ! c'était Juliette. Elle avait déjà la tête entre les mains et poussait des espèces de supplications en pensant à une année de plus avec ce prof qu'elle avait eu l'année dernière et avec qui elle avait de mauvaises relations. Dès à présent, elle avait déjà noté le nom de "Mnosiuer Casse-Cuoilles" dans la case histoire de son carnet.


Dernière édition par Pamela Haylie le Sam 16 Sep - 13:51, édité 2 fois
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évangéline releva la tête de son carnet. Comment ça monsieur Lafaye ? Il avait pourtant dit ne pas prendre la classe de sa nièce, ni celle de sa fille.

- Mais comment ça se fait qu'on l'a lui ?
- Bah je sais pas il m'avait dit qu'il prenait pas ma classe ni celle de Zoé. Bon après c'est pas grave mais c'est bizarre...
- Qu'est ce qu'il a ce prof ?
demanda Margaux qui ne connaissait pas encore l'établissement
- C'est mon oncle il est marié à la soeur jumelle de ma mère. expliqua donc la jeune fille avant de voir le carnet de Juliette, décidément, les deux ados n'étaient vraiment pas parties pour s'entendre. Bien que surprise, Evy était plutôt contente d'avoir son oncle
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Mais non ! C'est ton oncle? Ton tonton ! s'exclama Juliette se demandant si elle devait rire ou pleurer. Décidément elle est partout ta famille.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Oui c'est mon tonton ! Et alors ça change quoi il va juste nous voir 3h à peine dans la semaine ! répliqua Evy, un peu plus fort que ce qu'elle pensait, lassée du moulin à paroles se trouvant à côté d'elle
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- T'as quand même pas beaucoup de chance d'avoir un des profs les plus chiants et cons du collège en tant qu'oncle. répondit simplement Juliette en se penchant vers son sac pour prendre un chewing-gum malgré l'interdiction d'en mâcher dans les bâtiments. Tu veux? demanda-t-elle sans la moindre once de gentillesse en passant le paquet devant le nez de Mathilde et Evy.

Kamilia venait de terminer de donner la liste des professeurs mais, Juliette qui s'était arrêtée à monsieur Lafaye, n'avait que 3 noms dans son carnet. Elle se pencha vers Evy, mais c'était pareil pour elle.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Non désolée j'suis comme mon oncle. lacha Evy en recopiant les noms des profs sur le carnet de Margaux, la seule qui avait tous les noms. Une fois sa liste remplie, elle referma rapidement son carnet et posa ses bras dessus
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Oh ! Mademoiselle a pris la mouche. se moqua Juliette en riant avant de voir que celle-ci lui bloquait l'accès à son carnet. Elle secoua la tête en soufflant un "pathétique" puis se retourna vers Amaury et s'exclama: Amaury, donne-ton carnet ! J'ai pas eu le temps de tout écrire.

Amaury hocha la tête et se leva pour donner son carnet à la Turenko mais Kamilia le stoppa dans son élan. Elle avait entendu ce qui venait de se passer et connaissait la situation de Juliette, on lui avait dit et c'était écrit dans son dossier (même si ce n'était pas pour ça qu'elle n'avait pas le nom de tous les professeurs dans ses cases).

- Reste assis, Amaury. Tu n'as pas eu le temps de tout écrire, Juliette? Tu veux que je te redicte le nom de tes profs? Où t'es tu arrêtée? Sinon je peux te prêter ma liste le temps que tu recopies, aussi.
- Je veux bien votre liste, s'il vous plait. demanda la Turenko, étant polie pour la première fois depuis qu'elle était arrivée.

Alors, mademoiselle Carolleli se leva et posa sa liste sur la table de la redoublante avec un sourire bienveillant.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évangéline leva les sourcils face à la réaction de madame Carolleli.

- Par contre tu pourrais mâcher moins fort s'il te plait c'est super désagréable. lança-t-elle, assez fort pour pouvoir être entendue par la professeur.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Ah ! Mademoiselle se sent toute puissante car c'est la petite nièce chérie de monsieur Lafaye. rétorqua la soeur de Sophia en se levant pour aller jeter son chewing-gum alors qu'il fallait dire que Kamilia s'en moquait ouvertement et qu'elle se demandait déjà comment elle allait faire pour expliquer l'emploi du temps.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Evy lança un regard interrogateur à Juliette. Elle ne comprenant pas le rapport entre Antoine et un chewing-gum.

- Mais c'est quoi le rapport ?
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Le rapport c'est que...
- Bon un peu de silence maintenant s'il vous plait ! s'exclama Kamilia en s'asseyant de nouveau sur le bureau. Je vais vous dicter votre emploi du temps il va falloir être attentifs.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La petite brune prit son stylo, prête à retranscrire les indications de sa prof. Cette fois-ci, hors de questions qu'elle se laisse déconcentrer, elle n'avait pas envie de devoir encore une fois récupérer la moitié du tableau sur une de ses amies.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Une fois son chewing-gum jeté dans la poubelle, Juliette revint à sa place. Elle reprit le stylo d'Evy et continua d'écrire, aussi vite qu'elle le pouvait, les noms de ses nouveaux professeurs grâce à la liste de sa prof tout en essayant de placer les lettres dans le bon sens. Mais, déjà, mademoiselle Carolleli annonçait les premier cours du lundi: français de 8h00 à 9h00 et histoire géographie de 9h00 à 10h00. La Turenko jeta un regard presque paniqué à sa prof et regarda attentivement l'avancée des autres élèves qui avaient déjà noté ces informations alors qu'elle était encore en train de déchiffrer le nom de son prof de technologie. Elle se sentait tellement bête, mal et inférieure dans ce genre de situation, quelque chose qu'elle ne supportait pas. Cependant, Kamilia lui adressa un regard entendu et lui montra l'emploi du temps imprimé qu'elle était en train de dicter, signe qu'elle allait lui donner et qu'elle n'avait pas à se stresser.
Contenu sponsorisé

RP au collège Voltaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» Un autre "jeu" dangereux au collège !!
» Décès du père de notre collègue ATTIOUI à DTM
» Les trajets domicile / collège ou lycée
» Décés dotre collégue Bouchra
» Les sorties entre collègues...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ La ville :: ∞ Les RP's-