RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
UN ÉLÉPHANT SE SERAIT ÉCHAPPÉ DU ZOO ! ATTENTION À NE PAS VOUS FAIRE MARCHER DESSUS !

Partagez

RP au collège-lycée Voltaire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Lily regardait sa professeur passer ses nerfs sur ses amies alors qu'elles n'étaient sûrement pas les seules à discuter. Collées toutes les quatre? Mais pour qui cette vieille harpie, qu'elle avait toujours détestée d'ailleurs, se prenait-elle? La Fontaine-Mazar était déjà de très mauvaise humeur, cela n'allait rien l'arranger. Et tout le monde savait qu'elle prenait tout à coeur. Très à coeur.

- Je ne sais absolument pas ce que vous avez dit et j'en ai rien à faire car j'ai des problèmes plus importants que votre cours là. répondit la blondinette qui révélait assez souvent une insolence hors du commun alors que sa cousine lui tapait le dos afin de lui signifier qu'elle devait se calmer si elle ne voulait pas avoir plus de problème. En plus, c'est vrai. Personne ne vous écoute mais c'est nous quatre qui allons être collées?
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La petite blonde était loin d'être la seule à s'énerver, la prof de SVT elle aussi commençait à s'impatienter. Un lourd silence planait dans la salle puisque tous les élèves étaient tournés vers les quatre tables du fond et observaient la scène qui n'allait tarder à dégénérer.

- Je peux aussi vous coller pour toute la classe si vous préférez. Deux heures tous les mercredis après-midi jusqu'à la fin de l'année, qu'en pensez vous ? elle accompagna sa "brillante idée" par un geste de la main, signifiant à Lily qu'elle devait lui donner son carnet D'ailleurs, je collerai votre frère aussi, la prochaine fois qu'il ouvrira sa grande bouche. Coralie a dit qu'il n'était que d'un faible intérêt donc vous n'y verrez là aucun inconvénient ? Je pense qu'un peu plus de discipline de vous ferait pas de mal à tous les deux, ça n'est visiblement pas le soucis premier de vos parents.

Des petites exclamations de surprise et même d'indignation se firent entendre dans la classe, après avoir regardé ses deux amies, la plus âgée des quatre attrapa la main de la petite soeur de Steven et commença à la frotter doucement.

- Ignore-la Lily... laisse passer... tenta d'apaiser la jeune fille, bien qu'elle se doutait que cela serait inutile
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La petite Fontaine-Mazar sentait le sang lui monter à la tête. Parler ainsi de sa famille, elle ne le cautionnait pas. Et d'ailleurs, depuis quand une prof avait le droit de parler si mal? Elle se leva, violemment, ce qui fit tomber sa chaise au sol. Elle sentait qu'elle s'emportait mais cette professeur la mettait réellement hors d'elle. D'autant plus qu'elle était déjà énervée et qu'elle n'avait pas besoin de cela.

- Mais vous avez pas le droit de faire ça ! Et d'ailleurs vous vous prenez pour qui pour parler comme ça et juger mon frère et mes parents? Genre vous êtes prof vous avez le droit d'insulter ma famille et de me coller toute l'année? vociféra la petite blonde qui avait définitivement perdu son calme avant de poursuivre: Je vous donnerai pas mon carnet.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsqu'elle s'était levée, Coralie avait lâché la main de la blondinette, elle l'avait bien vu, c'était trop tard, elle tentait bien de l'interpeller mais cela ne changeait rien, elle était enfermée dans sa colère. La Valence se tourna doucement vers ses deux camarades derrière elle, l'air de leur dire qu'il valait mieux se préparer à l'ouragan Lily...
Malheureusement, madame Puchard semblait ne pas avoir compris cela. Elle continua d'insister.

- Mais, ma parole ! Elle est pas bien cette gamine, il faudrait penser à faire quelque chose ! Je dis ce que je veux, vu votre comportement, ces heures de colles seront très généreuses de ma part, je pourrais parfaitement vous faire un rapport. affirma-t'elle sèchement en se penchant pour prendre le petit cahier dans le sac de la jeune fille Et quand je veux votre carnet, j'exige de l'obtenir.

Alors que celle assise à côté de Lily s'affala sur sa table en poussant un long soupir tandis que la fille d'Antoine regardait Charlotte, dans l'espoir que celle-ci sache quoi faire, la Lafaye savait, certes, calmer les crises, mais n'avait jamais réussi à les prévenir.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Entendre sa professeur dire, presque sans sous entendu, qu'elle était folle était la goutte d'eau qui fit déborder le vase chez Lily, ce sujet étant très sensible pour elle aussi pour sa famille. Alors, une nouvelle fois dans sa petite vie, elle eut comme l'impression qu'elle ne contrôlait plus rien en elle et elle se mit à hurler après avoir violemment balancé sa trousse devant elle. D'abord pour exiger qu'on lui rende son carnet puis ensuite ce fut seulement un cri strident alors que tout se bousculait en elle, que son esprit venait de s'enfermer dans une bulle et que tout le monde la regardait d'un air perplexe. Elle passa alors en position accroupie avant de se mettre en boule, mécanisme de défense qu'elle adoptait souvent lors de ce genre de situation, ses genoux étouffant alors un peu ses hurlements sans fin.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Quand elle se mis à crier, nombreux sont ceux qui s'étaient bouché les oreilles, bien surpris par la puissance de sa voix. La petite soeur de Mathilde lança un regard noir à la professeure en récupérant le carnet de son amie, pour fois, elle se laissa faire. Elle se précipita ensuite au sol, accroupie à côté la petite Fontaine-Mazar qu'elle serra contre elle en lui chuchotant a l'oreille des phrase incompréhensibles par les autres et que la jeune fille n'était pas vraiment en capacité d'écouter.

- Mais faites la sortir elle va pas rester à hurler au milieu de la salle ! Et allez chercher quelqu'un qu'elle se calme à l'infirmerie ou je ne sais où.

Ce fut au tour de Zoé de dévisager la femme d'une cinquantaine d'années. Sans prononcer un mot, elle se leva, ramassa la trousse qui gisait au sol, rangea toute les affaires de la jeune fille dans son sac (dont son carnet) et le mis sur ses épaules pour le poser dans le couloir. Elle fut suivie par Charlotte et Coralie qui faisaient avancer la blondinette comme elles pouvaient. Elles se posèrent par terre, contre le mur, la Valence se remis à câliner la petite qui peinait à s'arrêter. L'aînée des Lafaye se dirigea vers les escaliers en emportant avec elle la deuxième Fontaine-Mazar, en direction de la vie scolaire.

- Elle a vraiment de la purée de petits pois dans le cerveau cette prof. commença la jeune fille aux cheveux clairs Tu pense qu'ils vont faire quoi ? Ils vont appeler Iris ?
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Lily, toujours enfermée dans sa bulle, ne parvenait pas à se calmer. C'était même de pire en pire alors que ses cris ne s'arrêtaient pas et que des larmes coulaient à flot sur ses joues. Bien vite, elle fut prise d'un sanglot qui l'empêcha de reprendre son souffle durant quelques petites secondes.

- Je pense qu'ils vont être obligés de l'appeler. J'espère qu'ils vont pas la punir pour ça. répondit Charlotte en arrivant devant le bureau de la CPE.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Coralie avait beau tenter de rester sereine, elle était loin d'être fière lorsqu'elle vit le souffle de son amie se couper. Rapidement, elle colla son torse contre la tête de la blondinette tout en respirant doucement et en lui parlant calmement.

- C'est fini chou, elle est plus là l'autre idiote. Zoé a pris tes affaires donc tu auras même pas à retourner dans la salle. Et elle fera rien du tout, elle dit juste de la crotte pour se sentir intelligente.


- Non je pense pas. C'est la prof qui a forcé elle a sous-entendu qu'elle était folle quand même. elle termina sa phrase en frappant à la porte qui s'ouvrit assez vite Bonjour madame, en fait on a un petit soucis avec une camarade... elle a commencé à se disputer avec madame Puchard sauf que c'est monté en pression elle a... explosé.
- Oh ? Et qu'est ce que madame Puchard a fait ?
- Bah elle nous a dit de la mettre dans le couloir et de venir vous chercher. Je pense pas qu'elle se soit calmé, souvent quand elle commence une crise comme ça elle met longtemps à s'arrêter.
- C'est fréquent ?
- Pas au collège.
- Bon, je vais appeler ses parents et vous, remontez avec l'infirmière, elle pourra peut-être se calmer là bas plutôt que dans le couloir.
- D'accord.
- Oh attendez, je n'ai même pas son nom.
- Lily Fontaine-Mazar en 5eme3. Elle a son frère, Steven, en 1re S. Faites attention il y a aussi Charlotte au même nom.
- Donc Lily ? D'accord. Je vais appeler.


Les deux pré-adolescentes partirent en direction de l'infirmerie. Une fois l'infirmière scolaire trouvée, elles montèrent toute les trois. La Valence tentait toujours de calmer la petite. Elle s'approcha doucement d'elle et s'accroupi à côté, sans pour autant intervenir, de peur de la braquer encore plus.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Malgré les paroles rassurantes de son amie et la venue de l’infirmière, Lily était toujours coincée dans son monde. Elle s'usait la voix, petit à petit, et son visage était devenu rouge mais rien ne semblait pouvoir la calmer pour le moment. C'est ce que put constater la CPE qui arriva, toujours au téléphone avec Iris qui, en entendant une telle nouvelle se trouva complètement dépourvue et annonça qu'elle arrivait le plus vite possible mais qu'elle était à l'autre bout de l'île. La conseillère principale d'éducation demanda alors à la mère de famille comment ils pouvaient parvenir à stopper une telle crise qui, en plus de ceux qui y assistaient, usait complètement la Fontaine-Mazar, ce à quoi Iris répondit qu'une crise sévère comme celle-ci n'avait jamais été calmée que par elle, son mari, ou son fils aîné qui étudiait du côté lycée de l'établissement.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La petite Valence était de plus en plus désemparée. Rien de semblait pouvoir calmer la blondinette, elle espérait désormais que quelqu'un puisse prendre le relai, quelqu'un comme ses parents ou encore son grand frère qui était sûrement à quelques mètres d'eux à peine. Quelques larmes commençaient à lui chatouiller les yeux mais, néanmoins, elle ne cessa pas de câliner et de parler à son amie pour autant.
De son côté, la CPE décida d'aller chercher l'aîné de la famille. En peu de temps, elle déboula dans la salle où se déroulait le cours d'histoire avec monsieur Lafaye. Lorsqu'elle ouvrit la porte, tout était bien calme puisque les élèves étaient en devoir.

- Bonjour, désolée de vous déranger mais j'ai besoin de Steven. On a un problème avec Lily...

Cette phrase suffit au jeune homme pour comprendre l'état de sa petite sœur, il en fit de même pour le Lafaye qui, lui aussi, connaissait les états dans lesquels pouvaient se mettre l'amie de sa fille.

- Tu viendras récupérer tes affaires après. Pour ton devoir je vais me débrouiller à la correction. affirma simplement le brun en se dirigeant vers la table pour récupérer la copie qui, il le savait, ne serait jamais achevée

La femme d'une quarantaine d'années et l'adolescent partirent à nouveau en direction de la partie collège de l'établissement, dans le but d'arriver au plus vite auprès de la petite soeur de ce dernier.


Dernière édition par Elena Haylie le Mer 13 Fév - 8:18, édité 1 fois
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Avant que son frère et la CPE arrivent, le souffle de la jeune fille se coupa une nouvelle fois et cette fois-ci plus longtemps que la première fois. La fin de son apnée déboucha alors sur de hyperventilation tout de même assez sévère.
Quand Steven arriva, il ne paniqua pas le moins du monde. En effet, il avait l'habitude des crises de sa petite soeur, bien qu'il était quelque peu inquiet de la voir en faire une au collège, ce qui n'était jamais arrivé. Il s'approcha alors et prit délicatement la place de Coralie. Assis à même le sol et Lily fermement serrée dans ses bras, il commença à lui parler d'une voix ferme mais non agressive alors que la préadolescente s'époumonait toujours mais moins fort qu'au début.

- Lily, chut... Calme-toi, c'est terminé. Colle ta respiration à la mienne et juste calme-toi.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Quand Steven prit sa petite sœur dans ses bras, Coralie se rua directement dans ceux de la plus jeune de ses amies. C'était facile de faire semblant de ne pas être inquiète lorsqu'elle devait gérer la crise mais, maintenant que Steven était là, que la situation serait dans peu de temps réglée, la petite Valence n'avait plus qu'à laisser retomber toute la pression qu'elle avait accumulée.
La conseillère d'éducation et l'infirmière scolaire se regardaient sans rien dire. Finalement, la première se dirigea vers la jeune fille aux cheveux châtain qui, certes, ne pleurait pas, mais ne lâchait plus la Lafaye.

- Ça va aller Coralie ?
- Oui, merci. Steven il arrive toujours à la calmer.
assura-t'elle en souriant

La seconde femme se dirigea, quant à elle, vers la deuxième Fontaine-Mazar et lui demanda si sa cousine se mettait souvent dans de tels états ou bien si cela était rare, elle se doutait bien que ce n'était pas pour autant la première fois.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Ça arrive quand même assez régulièrement mais dans les lieux publics c'est de plus en plus rare... annonça Charlotte avec une petite moue alors qu'elle voyait déjà que Lily se calmait peu à peu.

En effet, blottie et bercée dans les bras de son frère, la jeune fille sortait peu à peu de sa bulle alors que Steven continuait de lui parler, lui ordonnant d'arrêter de s'époumoner et de calmer sa respiration. Ainsi, ses cris se turent au bout de quelques instants bien que sa respiration se faisait toujours rapide et très irrégulière.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Oh, je vois. fit simplement la jeune femme tout en adressant un sourire à l'élève, elle se dirigea ensuite vers Steven et se pencha doucement Dès que tu l'en sens capable, tu peux l'emmener à l'infirmerie. Je pense qu'elle a besoin de se reposer maintenant. Toi aussi d'ailleurs, ce sera mieux si tu es avec elle je pense, au moins le temps que ta maman arrive. fit-elle en regardant la blondinette qui se calmait doucement

Finalement, le grand frère de Lily attendit encore un peu, que la respiration de la petite se fasse plus régulière. Lorsqu'il descendit enfin, elle était presque endormie dans ses bras.
En ce qui concerne les trois autres amies, elles auraient parfaitement pu retourner en classe pour les quinze dernières minutes. Néanmoins, elles n'en avaient pas envie du tout, d'autant plus que leur professeur suivant était absent, leur permettant ainsi de finir une heure plus tôt. Elles restèrent donc un peu à proximité de l'infirmerie avant de simplement partir se balader dans les couloirs. Elles ne retournèrent dans la salle de classe qu'au moment où la sonnerie retentit, elle prirent leurs affaires et s'en allèrent sans même adresser la parole à la prof de SVT, sachant que Lily ne donnerait pas de nouvelles avant plusieurs heures, le temps de reprendre quelques forces.
En ce qui concerne madame Puchard, elle ne semblait pas avoir compris la leçon. Si, certes, elle n'allait pas sanctionner les quatre pré-adolescentes, elle avait l'espoir que, si elle en parlait à quelqu'un, l'une d'entre elles soit réprimandée pour toutes. La voilà donc, dans la salle des professeurs, à parler au Lafaye. Celui-ci, suite à son discours quelque peu moralisateur, rétorqua simplement qu'il était au courant de la situation, que Lily n'avait jamais été comme ça avec lui (ce qui n'était pas totalement vrai d'ailleurs) et qu'elle avait donc sûrement un peu trop insisté. Il lui affirma également que corriger un contrôle à moitié terminé allait vraiment être embêtant puisque Steven avait été interrompu par sa faute. La professeure de SVT repartit donc, vexée. Elle pu apercevoir également Iris, affolée, qui arrivait dans l'établissement. Certes, elle connaissait sa fille mais ne pensait pas qu'elle pourrait à nouveau se mettre dans de tels états à l'école. Au moment de rentrer, elle emmena aussi Steven qui, de toutes façon, avait raté la majorité de son dernier cours de la matinée.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Lundi 20 janvier 2019 : Deuxième rentrée

La seconde 3 était la classe ayant le moins d'élèves pour ce niveau. Si les autres étaient une petite trentaine, eux n'étaient même pas 25. Ce faible effectif permettait aux potentiels arrivants d'être accueillis sans pour autant surcharger les classes. Leur professeur principal était très heureux de cela, peu d'élèves, qui plus est tous sympathiques, une classe qui pourrait presque rendre jaloux.
Cette presque perfection -comme il aimait l'appeler- fut néanmoins un petit peu perturbée. Il y a peu de temps, il avait reçu une merveilleuse nouvelle, deux nouvelles élèves, deux sœurs allaient arriver. Ces deux demoiselles n'étaient pas inconnues à l'établissement puisqu'elles y étaient auparavant, elle étaient désormais de retour après un an et demi sur la capitale française. Antoine les avait déjà eues, enfin, surtout une. L'aînée, elle avait redoublé, à son grand désarroi. Mégane Poisonel d'Orée, cette élève avec qui il s'était tant de fois accroché. Il craignait soudain de retrouver cette 3eme, en 2016-2017, qui avait tant fait souffrir les professeurs. Juliette était devenue adorable en compagnie de sa nièce mais, il le voyait bien venir, l'influence de Megane était grande, tout risquait de revenir comme deux ans auparavant. Enfin, autant rester optimiste, peut être était-elle plus calme cette année...
Vint le moment de faire rentrer les élèves, il était 10h, la récréation venait de se terminer et il aurait sa classe pour deux heures.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Cela faisait déjà deux heures que les 2nde 3 avait commencé les cours et donc que Mégane et Sephora avaient repris les cours dans leur ancien établissement scolaire et, à leur plus grand malheur, dans la même classe. Elles n'étaient pas au courant de cela, elles ne l'avaient su qu'au moment où elles étaient entrées dans la même salle et qu'elles s'étaient fusillées du regard. En réalité, seule leur mère le savait et, connaissant parfaitement l'entente qu'il y avait entre ses deux dernières, elle avait préféré se taire pour ne pas créer d'histoire avant le jour où il allait obligatoirement en avoir.
La moins mal lotie était Mégane, en effet, elle retrouvait Juliette, une de ses meilleures amies qui, comme elle, avait redoublé, et cela lui suffisait amplement pour supporter la présence d'Evy, cette nouvelle arrivante dans son groupe d'amis qu'elle n'appréciait déjà pas. Il y avait bien aussi Amaury, le petit frère de Clara qu'elle connaissait de vue depuis longtemps, et Mathilde, sa petite amie, mais pour l'instant, ils la laissaient complètement indifférente.
Sephora n'avait pas eu autant de chance. En effet, elle avait toujours été solitaire et, en plus de cela, les 3 seules amies qu'elle avait avant de partir à Paris étaient dans une autre classe. Ainsi, alors que sa grande soeur était partie s'asseoir à côté de sa partner in crime avec qui elle était pressée de retrouver leurs habitudes de la 3ème, Sephora s'était installée seule, au dernier rang de la salle et avait déjà sorti un carnet tout noir dans lequel elle avait pris l'habitude de dessiner.
Leur professeur principal était Monsieur Lafaye et évidemment, Mégane n'avait pu que râler en entendant cette nouvelle. Elle ne s'était jamais entendu avec lui et cela n'allait sûrement pas changer. D'ailleurs, elle n'était pas au courant qu'il était l'oncle d'Evy...
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Une fois tous ses élèves installés, Antoine survola du regard les adolescents, tous semblaient être là, même Mégane, installée au bout de la rangée du milieu, juste à côté de Juliette. Il espérait tout de même qu'Évangéline réussisse à canaliser la Turenko, ce qui était mal parti puisque celle-ci boudait depuis la première heure de la matinée et que Mathilde discutait avec Amaury et Pierre. Seule l'allée permettant de circuler dans la salle séparait les deux tourtereaux et, pourtant, à les voir, cela semblait être l'océan. Lorsque M.Lafaye pris la parole, les différentes voix s'apaisèrent.

- Eh bien, Mégane, Sephora, bienvenue. Je pense pas avoir à me présenter, on s'est déjà vus n'est-ce pas ? Enfin bref, si vous avez des questions sur la classe, sur le lycée, sur l'emploi du temps ou je ne sais pas quoi d'autre, dites-le moi.

Il termina sa phrase par un petit sourire tandis que sa nièce levait les yeux au ciel, ennuyée par le simple fait d'imaginer cette peste -puisque c'est ce qu'elle était pour la Gautier- prendre la parole.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
On aurait pu penser que cela allait être l'aînée des deux soeurs qui allait prendre la parole afin de se plaindre d'une chose ou d'une autre comme elle en avait toujours eu l'habitude. Cependant, la première qui leva le bras avec un air déterminé fut celle assise au fond de la classe. Quand elle fut interrogée, elle lâcha, d'un ton morne:

- Je peux changer de classe?
- Pourquoi tu veux changer de classe toi? aboya Mégane, comme si elle était chez elle, en se retournant vers Sephora.
- Pour pas avoir à voir ta sale gueule tous les jours. répondit la plus jeune des Poisonel d'Orée en fixant sa grande soeur avec un air de provocation.

Mégane allait rétorquer mais, après une toute petite réflexion, elle décida plutôt de se retourner vers son professeur et d'appuyer la demande de sa soeur.

- Elle a raison. Ce serait mieux pour tout le monde si elle dégageait.

Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Quitte à choisir moi je vote pour que ce soit Mégane qui parte. lâcha alors Evy d'une voix monotone qui ne semblait s'adresser à personne, comme depuis le samedi, elle râlait, elle ne faisait plus que ça de toutes manières

Le professeur d'histoire souffla longuement puis haussa les épaules.

- Si seulement on pouvait changer les classes comme ça... soupira-t'il En plus les autres classes sont blindées. On va survivre, on a passé une bonne partie de l'année déjà.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Sephora, en entendant une réponse négative à sa question, râla en levant les yeux au ciel avant de saisir ses écouteurs qu'elle plaça dans ses oreilles pour ensuite se mettre à dessiner dans son carnet comme si elle n'était pas en cours.
Mégane, quant à elle, se retourna bien vite vers Evangéline qui, apparemment, avait bel et bien envie de se confronter à elle alors que Juliette fixait l'italienne avec les sourcils froncés, l'air de lui demander à quoi elle jouait.

- Mais tu veux quoi toi? aboya la Poisonel d'Orée.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
En voyant Sephora, le Lafaye soupira, la situation semblait déjà désespérée.

- Je suppose que ça sert à rien de lui faire retirer. fit-il en ignorant totalement Mégane qui commençait à vociférer
- Rien. Je t'ai même pas parlé.
- Évangéline, non, commence pas. On s'était arrêtés où la dernière fois ?
reprit rapidement le brun en se penchant sur les notes d'un des élèves au premier rang Ah oui. Donc je résume rapidement pour les filles. Enfin... plus ou moins... bref, profitez-en pour peaufiner vos notes ça peut toujours servir et on continue.
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Je sais pas ce que c'est ton problème mais va falloir que tu te calmes. vociféra Mégane en regardant l'italienne dans les yeux avant de se lever sans autorisation pour gagner le fond de la classe.

Une fois face à sa soeur qui, plongée dans son dessin ne l'avait pas remarquée, elle lui retira un écouteur d'un geste franc puis lui lança violemment un "Oh on te parle !" avant de retourner à sa place. Une fois assise, elle regarda son prof d'histoire puis lui annonça, d'une voix quelque peu moqueuse.

- Vous savez ça sert à rien de résumer, hein. Moi je m'en fou et Sephora elle écoute pas.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La fille d'Elena ne répondit que par un soupir. Elle attrapa un stylo puis s'écrasa sur sa table sans rien dire.

- Je sais que vous vous en foutez toutes les deux, je me donne bonne conscience.

Il enchaîna ensuite en reprenant son cours. Une bonne partie de l'heure se passa. Dire que cela s'était mal passé aurait été faux, ça n'était pas si horrible, seulement, un bruit de fond l'avait rendu fou. Celui des deux voix de Juliette et Mégane qui n'avaient cessé de parler. Il ne restait que 20 minutes, il aurait pu tenir le coup mais, il n'en fut pas capable, il sentait que, s'il n'intervenait pas, la deuxième heure ne serait en aucun cas plus silencieuse.

- Mégane, derrière y'a plein de place. Tu es même pas obligée de te mettre à côté de ta sœur donc maintenant soit tu te tais soit tu bouge. ordonna-t'il, gardant tout de même un certain calme dans le ton de sa voix
Pamela Haylie
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette et Mégane n'avaient rien suivi du cours. En effet, il leur avait paru bien plus intéressant de rattraper le temps perdu et de se raconter des choses qu'elles n'avaient pas pu s’échanger par simples messages. Elles en avaient même oublié qu'elles étaient en cours, ainsi, quand leur professeur haussa la voix, elles froncèrent les sourcils.

- Non je reste à ma place. répondit simplement Mégane, avec un air de défi.
Elena Haylie
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Oh super si tu te tais c'est encore mieux. fit Antoine en tirant sa chaise pour s'y asseoir, les bras croisés, bien déterminé à avoir le dernier mot

Encore une fois, Evy soupira et se mis à grogner.

- Et maintenant ça va se battre mais j'en ai marre c'est pas vrai ça c'est chiant.
- Tu veux un câlin ?


Pour toute réponse à son amie, la Gautier se colla contre la blondinette, tout en continuant d'affirmer que la situation l'insupportait.
Contenu sponsorisé

RP au collège-lycée Voltaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Sujets similaires

-
» Énigme n°29 - Le Chrismale de la Collégiale de Mortain
» Cartable/sac pour le collège, quel choix ?
» Collège Royal de l'Enseignement Militaire Supérieur(CREMS)
» eduquer nos enfants dans la sv...
» colle sous une moquette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ La ville :: ∞ Les RP's-