RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
HEY HEY MAIS OH ! Les festivités sont ouvertes à Bluebell ! clique ici
Aout 2017 21°/29°

Partagez|

→ 22/01/2017, Un repas familial | Famille Haylie

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
En ligneavatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Dimanche 22 Janvier 2017: Un dîner de famille



Il était déjà 17 heures, l'heure du rendez-vous. L'heure fixée par Éléonore pour l'arrivée de ses enfants les plus ponctuels. Les autres allaient arriver bien plus tard. Certain même une heure après.
Elle préparait le repas, un apéritif dînatoire, depuis déjà plusieurs heures. Elle s'affairait dans la cuisine depuis le matin. Elle voulait que tout soit parfait. Pour une fois que sa famille serait réunie ! Elle mettait toujours tout son coeur quand elle organisait un événement de ce genre. Elle aimait tellement voir ses enfants, ses beaux-enfants et ses petits-enfants réunis autour d'elle et son mari. Ses moments lui donnait beaucoup d'émotions et de joie et elle oubliait bien vite l'effort que lui avait valu la préparation d'un dîner pour treize adultes et dix-huit enfants.
Vincent aussi s'affairait depuis la matinée, il avait dû remonter des chaises et une autre table de la cave. Il était allé chercher des plats qui n'étaient pas sortis d'un carton depuis le dernier dîner organisé par ces parents de famille nombreuse. Il avait dressé les différentes tables dans la véranda et la salle à manger et avait placé des chaises dans ces deux pièces ainsi que dans le salon.
En songeant aux rires de leurs petits-enfants qui allaient arriver d'une minute à l'autre, les deux grands-parents prépareraient les derniers détails qui feraient de ce repas, un dîner parfait.

En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Elena et sa famille furent les premiers arrivés. L'italienne détestait être en retard, c'est une question de politesse disait-elle, en réalité, elle ne voulait surtout pas qu'il se passe quelque chose avant son arrivée. Mais de toute façon, son futur mari aussi aimait être à l'heure donc elle n'avait pas intérêt à être en retard. Elle était donc la première arrivée. C'est Evangéline qui sonna. Eléonore ne tarda à ouvrir. Après des saluts chaleureux ils s'installèrent et commencèrent à discuter.
avatar
Louis
Autre compte : //
Voir le profil de l'utilisateur
Louis et sa petite famille furent légèrement en retard. Et pour cause, Louis étant un grand gamin voulait à tout pris venir habiller en Superman , ayant eu cette idée à la dernière minute, il mit en retard sa famille. Après s’être changé et au passage avoir habillé Yan comme lui, la petite famille put enfin partir. C’est Louis qui sonna, enfin il ne sonna pas une fois non. Il sonna 5 fois avant d’ouvrir la porte à grande volé avec Yan dans les bras et crier « Superman is hereeee ! ». Lucie éclata de rire et le suivi en courant. Amandine quand à elle était désespéré du comportement de Louis mais finis par éclater de rire tout en saluant sa belle famille.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-" Roohhh mais t.... C'est quoi cette tenue ?!" brailla Elena, son fils dans les bras
-" Oh tonton tonton prends moi sur tes épaules comme ça je serais super grande puis t'es superman donc t'es assez fort dis pas que je suis trop lourde !" commença Emma avant de saluer Amandine et Lucie, Evy et Carl firent de même malgré leurs rires à la vue de Louis


Dernière édition par Elena Haylie le Lun 16 Jan - 22:19, édité 1 fois
avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Dans la rue s'entendaient des klaxons insupportables, et certains passants étaient fortement dérangés. Les voisins commençaient à sortir leurs têtes par les fenêtres, pour voir ce qu'il se passait dehors. Une voiture noire, de taille normale, était stationnée en plein milieu de la rue, ayant fait une colonne infernale des deux sens de circulation. Une des portières arrière était ouverte, et deux personnes gigotaient, la tête à l'intérieur, et leur postérieur à l'extérieur du véhicule.

- « Mais non Peter, t'es trop con, tire de l'autre sens. » disait une voix féminine, pas vraiment énervée, mais ennuyée.
- « Comment ça, tire de l'autre sens ? C'est bloqué, qu'est-ce tu veux que j'fasse ? » répondit une voix masculine.
- « Mais merde, j'te dit tire, elle est pas bloquée dans ton sens, mais dans l'mien. »
- « Écoute, j'vois pas de quoi tu parle, je peux pas tirer plus loin, j'essaye déjà assez ! » rouspétait l'homme, tout en tirant continuellement sur la ceinture bloquée.

Soudain, un petit cri d'enfant se fit entendre. Petit ? Hm, peut-être pas tellement en fin de compte. Oui, un enfant pleurait. Et puis ces pleurs augmentaient en volume, de plus en plus. La jeune mère essayait coûte que coûte de décoincer cette ceinture avant que tout le monde n'appelle la police, mais vu la situation, ce n'était pas prêt d'arriver. Les klaxons se faisaient de plus en plus nombreux, et le bruit, mêlé à celui des pleurs, de plus en plus sourd. C'était devenu insoutenable, et la tension montait.

- « Bon, tu sais quoi, laisse. J'vais le faire. » puis elle soupira « Faut tout faire par soi-même de toute façon. »
- « Eh tu peux pas dire que j'ai pas essayé ! » dit le mari sur un air joueur, plutôt réjoui à l'idée de ne plus avoir à tirer comme un fou, sans que ça marche.
- « Ouais c'est ça. » répondit la femme ironiquement « Va sortir Haylee. » puis elle fit une pause avant de se contredire « En fait non, va arrêter les klaxons. »
- « Comment tu veux que je fasse, ça, wonder woman ? »
- « En fait non, sors déjà les enfants, sale débile. » répondit-elle sur un ton pas très sérieux.

Peter fit le tour de la voiture, pour aller de l'autre côté, se faisant dévisager par tous les conducteurs énervés derrière leurs volants. Certains gesticulaient avec leurs mains, donc il se dépêcha, de peur de ne pas se faire frapper par l'un d'eux. Il ouvrit une première portière, de la toute dernière banquette, de laquelle il aida une petite blondinette à sortir. Cette dernière, une fois pieds à terre, ne savait trop que faire.

- « Alys, attend que je sorte Ysa. Tu vas la prendre par la main, et l'emmener vers la porte de papy et mamie, d'accord ? Tu sais où c'est ? Tu vas juste tout droit vers la porte, ne courez pas dans le jardin. »
- « Oki popa. » répliqua la fillette, tout en regardant son père. « Vec Ysa ? »
- « Oui, avec Ysa. » puis il sortit une deuxième petite fille, plus petite en taille, et la posa au sol. « Et voilà ! »

Ysa chancela pendant une seconde, avant de se stabiliser et regarder furtivement autour d'elle, complètement déboussolée. Sa grande sœur la prit doucement par la main, bien que la petite essaya de sortir sa main de celle d'Alys, qui la serrait fort pour ne pas qu'elle s'échappe.

- « Toi, pas droit de partir, popa a dit. » expliqua la fillette à sa jeune sœur « Toi reste vec moi. Okay ? » dit-elle d'un ton paisible.

Elle ne reçut pas de réponse de la part de sa sœur, qui avait même l'air assez déçue de ne pas pouvoir gambader librement où elle veut. Elle laissait échapper un petit cri de désaccord, de temps à autre. Les conducteurs virent les deux petites filles, se tenant main dans la main, avancer calmement vers la porte d'entrée de la maison à leur gauche, ou droite. Cela faisait quinze minutes que cet automobile noir était stoppé là, et ne semblait pas vouloir se déplacer dans un futur proche. Un automobiliste sortit de sa voiture, et s'avança d'un pas déterminé vers la voiture de la famille Pevensie. Il commença à parler, d'un ton assez nerveux, et quelque peu énervé.

- « Excusez-moi, mais où va l'monde ? Monsieur, ça fait un quart d'heure que vous nous faites attendre. Vous ne voyez pas ? Nous avons nous aussi des obligations, et je ne pense pas que vous voudriez qu'on contacte la police, non ? Parce que si vous ne bougez pas maintenant, certains vont le faire, croyez-moi. »

Tina, la tête à l'intérieur, hurla vers l'homme d'âge moyen, pas tellement vieux, mais dont les cheveux bruns se voyaient colorés par de petits cheveux blancs.

- « Oe m'sieur, ça arrive. On a juste un gosse légèrement bloqué à l'intérieur. » d'un ton qui laissait dire qu'elle n'avait strictement rien à faire des envies de l'homme. « Peter chéri, sort Haylee, et rejoins les deux p'tites. Laisse-moi gérer, t'inquiète. »

Son mari la dévisagea, avant d'obéir à ses ordres. Tina lâcha l'affaire avec la ceinture bloquée de leur dernière fille, et après avoir refermé la portière, s'installa à la place conducteur. Elle déplaça la voiture, pour la stationner sur le trottoir. Pendant ce temps, Peter demanda à sa fille aînée de sonner à la porte de ses grands-parents.

La porte s'ouvrit sur Éléonore qui tenait dans sa main une assiette remplie de cookies. Elle avait l'air joyeuse, et excitée à l'idée de revoir toute sa famille.

- « Ahhh les enfants ! Venez chez mamie, venez ! » s'écria-t-elle d'un ton chaleureux, avant de donner l'assiette à Vincent, qui était arrivé par derrière. Elle se baissa, et les deux plus grandes filles s'élancèrent vers elle pour lui faire un énorme câlin.  
- « Mamiiiiie » fit la petite blondinette, tout en se blottissant contre sa grand-mère.  
- « Mii » essaya d'imiter Ysa, avec un grand sourire sur son visage.
- « Vous m'avez tellement manqué mes choupinettes ! Comment vous allez ? » et puis en attente d'une réponse, elle leva la tête vers Peter qui se tenait debout sur le seuil d'entrée, avec Haylee dans ses bras « Ah, Peter ! Ça va ? »

L'homme, qui regardait la scène avec un regard tendre, répondit d'une voix presque éteinte « Ça va m'dame, vous ? »

Éléonore se releva pour mieux accueillir ses invités « Allez, filez les filles. Vos cousins ont hâtes de vous revoir ! » puis elle se retourna vers Peter, et lui fit la bise. « Tout est parfait de notre côté. On a tout préparé, vous allez vous régaler ! Où est Tina ? »
- « Euh.. en fait.. » bégaya le jeune homme, une idée derrière la tête « Elle n'est pas venue.. »
Le visage de la femme se décomposa « Comment ça pas venue ? Pas venue ? Pourquoi ça ? » elle posa ses mains sur sa tête « Tout va bien ? »
Peter qui ne pouvait résister de voir sa belle-mère ainsi, décida d'arrêter là la blague.
- « Mais non m'dame, j'rigole. Elle est là. Elle est juste en train de garer la voiture, et sortir Vicky de la voiture. Sa ceinture est coincée, et ça fait une demi heure qu'on essaie de l'extirper. Tina n'aurait pas raté ce dîner pour rien au monde. Elle sait combien ça compte pour vous ! »
Vincent se mit à rire, un rire un peu moqueur, de la réaction de sa femme.
- « Il t'as bien eu chérie ! T'aurais dû voir ta tête ! » puis il s'avança pour serrer la main de son beau-fils.
- « Oui c'est ça, fou toi de moi ! » répliqua Éléonore en riant, avant de partir dans le salon.
Vincent la regarda partir, avant de se retourner vers Peter, et lui demander « Bon, donc elle est coincée ? Et si on allait voir, l'aider ? » puis il aperçut la petite Haylee qui se faisait muette depuis un certain moment « Oh pitchoune, mais comment tu vas toi ? » dit-il avec une voix que les adultes utilisent pour parler aux bébés
« Mais que t'es jolie dis-donc ! Et ta robe, c'est qui qui te l'a offert ? »

Peter baissa les yeux sur sa fille,  et la regarda tendrement « Je pense que c'est papy et mamie d'ailleurs, tiens ! »
- « Oh! C'est vrai ? » s'étonna Vincent « Elle te va à merveilles ! » puis il reprit un air plus sérieux « Bon, j'appelle mamie pour qu'elle te prenne ?»
La petite couina légèrement, pour montrer qu'elle voulait poser pied à terre, mais personne ne semblait comprendre, donc elle se tourna vers son père, et dit « Sol, sol ! » et Peter comprit rapidement ce dont elle parlait.
- « Tu veux que je te pose, c'est ça ? » et la petite hocha oui de la tête.

Puis, Vincent et Peter partirent vérifier ce que faisait Tina, et la trouvèrent, toujours la tête à moitié dans la voiture, essayant d'y sortir la petite Victoire qui semblait s'impatienter.

- « Papa ! » dit Tina d'un ton émerveillé, avant se serrer ce dernier dans ses bras « Comment tu vas ?  »
- « Bien, bien. Ça faisait longtemps qu'on s'était pas vu, non ? »
- « Oui, » elle fit une pause en plein milieu de sa phrase, pour enfoncer sa tête dans la voiture à nouveau, puis elle continua « et d'ailleurs.. Je ne sais pas vraiment pourquoi. J'avais beaucoup de choses à faire à la maison je suppose. Vous voulez bien m'aider ? » et sans même attendre de réponse, elle dit « Tiens, Peter, toi, tire vers là-bas, et papa, tu vas m'aider à décoincer le bouton. »

Cinq minutes plus tard, ils réussirent finalement à décoincer la ceinture de la petite fille, et se rendirent tous à l'intérieur de la maison, où tout le monde les attendait. Éléonore vint faire la bise, et emmener tout le monde vers le salon, où les membres de la famille, qui étaient arrivés, discutaient.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
C'est les Lafaye qui suivirent Tina et sa famille. Pour eux, il n'y a pas eu de problèmes de voiture. Ils arrivèrent tous ensemble devant la porte et Justine sonna. C'est Eleonore qui ouvrit la porte. Après une série d'étreinte de bisous de "comment tu vas ?" et autres salutations envers ses parents, la blonde aperçu son double, après un petit cri strident elle fonça dans ses bras. Antoine regarda sa belle famille, hésitant entre se moquer de Louis, aller voir ses neveux et nièces ou ses beaux frère. Moins d'hésitation pour les enfants qui allèrent voir leur cousines, sauf Arthur qui avait déjà élu les bras de Vincent pour domicile.
avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Tina s'approcha doucement de Louis, qui était de dos, et l'attrapa par les épaules « Bouh ! » puis elle se mit à rire « Bah alors, gros gamin, c'est quoi ces vêtements ? » dit-elle tout en se moquant de son frère, puis s'approcha de Justine, pour la saluer, une fois qu'elle ait fait un câlin à sa jumelle.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-« Comment tu vas Tina ? demanda-t-elle alors avant d'avoir comme une ampoule au dessus de la tête Oh venez on va voir ce que maman a fait puis j'ai faim moi !»
-« T'es encore enceinte ou quoi ?»
-« Mais c'est toi qui est encore enceinte non mais n'importe quoi toi !
répliqua alors la jumelle d'Elena Du coup on va voir ou pas ?»
avatar
Louis
Autre compte : //
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine salua en retour toute sa belle-famille. Lucie sauta dans les bras de Maëlle et lui fit un gros câlin. Yan quand à lui, était un peu perdu dans tout ce petit monde. Il décida d'aller voir sa tata Elena qui l'apellait affectueusement Tata Nana.
Louis attrapa donc Emma et la garder sur ses épaules tout en saluant sa famille qui venait d'entrer.Il alla saluer son beau-frère Antoine avant de faire descendre Elena. Juste après qu'elle sois descendu quelqu'un l'attrapa par les épaules, et il se retourna. En voyant Tina il lui tira la langue avant de faire des chatouilles à elle et ses deux autres soeurs, Justine et Elena.


Dernière édition par Louis le Mar 17 Jan - 19:28, édité 1 fois
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
[Tu t'es emmêlée sur les prénoms mdrr]

-« Mais jamais tu t'arrête !» hurla la blonde en commençant à donner des coups à Louis tandis qu'Elena prenait son neveu dans les bras
avatar
Janessa Haylieou l'indomptable
Humeur : En recherche de mâles
Autre compte : Pamela Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Ce matin-là, très tôt, Janessa était déjà passée chez ses parents. Elle les avaient déjà trouvés en pleine organisation et n'y était pas restée longtemps. Elle y avait juste récupéré sa fille qui, une nuit de plus, avait dormi chez Éléonore et Vincent.
Durant la journée, la jeune femme avait emmené sa fille faire les magasins. C'était encore les soldes et un des centre-commerciaux de Bluebell ouvrait ses portes le dimanche. Elles avaient passé l'après-midi ensemble, heureuses, complices, dans une fusion mère/fille totale... Elles avaient pu profiter l'une de l'autre comme elles le faisaient dès que Sofia n'était pas à l'école et que Janessa ne travaillait pas.
La nuit qui allait arrivée était la préférée de la petite fille. Alors que la plupart des enfants détestaient le dimanche soir, n'y voyant que la veille du lundi, Sofia, elle, adorait cette soirée. C'était la seule nuit qu'elle pouvait passer chez elle, ou plutôt chez sa mère, la maison de ses grands-parents étant presque devenue sa nouvelle demeure depuis les services de nuit de Janessa. De plus, le repas organisé par les parents Haylie, synonyme de famille, de réunion et de joie, ajoutait encore plus de bonnes raisons à la môme d'aimer cette soirée qui se différenciait des autres dimanche.
Elles étaient un peu en retard, elles avaient traînées dans les magasins et ne pouvaient pas rater leur rituel de la glace Haägen-Dazs juste pour arriver à l'heure. Leur sens de la priorité n'était pas le même que tout le monde. Quand elles arrivèrent, les cris des enfants et les rires des adultes s'entendaient déjà du jardin. La petite Sofia se mit à sauter, le sourire aux lèvres. Elle adorait passer du temps avec ses cousins et cousines. Voyant la porte ouverte, elles ne prirent pas la peine de sonner et pénétrèrent directement dans la maison déjà bien remplie. Alors qu'elles se dirigeaient vers le salon pour crier un énorme "coucou", elles tombèrent sur Éléonore qui se pencha vers Sofia.

-«Rebonjour ma petite puce !»
-«Rebonjour mamie !»

Éléonore passa sa main dans les cheveux de sa petite fille qu'elles coiffaient matin et soir. Elle lui déposa un baiser sur le front puis fit de même avec son avant-dernière fille qu'elle avait pourtant déjà vu.

-«Vous vous êtes bien amusées? Vous avez acheté beaucoup de choses?» Demanda la femme ayant connaissance de la virée shopping de Janessa et Sofia.
-«On a pas mal de choses oui. J'ai tout dans la voiture. D'ailleurs, il faudra que je te donne un sac. J'ai racheté des affaires pour Sofia, pour ici.»
-«Pas de problèmes ! Tu me donneras ça avant de partir.»
-«Ça va, on est pas trop en retard?» S'inquiéta la blonde alors que sa fille était déjà partie en courant vers le salon où elle salua l'assemblée d'un grand " bonjour" qui suffisait amplement plutôt que de faire la bise à tout le monde.
-«Non ne t'inquiète pas. Tu n'es pas la dernière. Il manque encore Bethany et Pamela.»
-«Ah oui mais Pamela c'est normal !» Affirma la jumelle de la concernée en riant avant d'entrer à son tour dans le salon, suivie de près par sa mère qui était avant passée par la cuisine pour ramener des bols remplis de chips.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-« Sofiaa !» s'écria Maëlle en partant vers la petite fille, emportant d'ailleurs Lucie avec elle
avatar
Janessa Haylieou l'indomptable
Humeur : En recherche de mâles
Autre compte : Pamela Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia replaça une mèche de cheveux derrière son oreille doite et fit un grand sourire composé d'à moitié de dents de lait et de l'autre moitié de dents définitives. Elle était très heureuse d'être avec ses cousines et fit un câlin à Maëlle et à Lucie qu'elles n'avaient pas vu depuis longtemps.

-«Coucou !» Lança-t-elle déjà prête à aller chahuter dans la maison d'Éléonore et Vincent.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-" Tu veux jouer avec Lulu et moi ? Oh et avec Alys aussi !"
avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Tina se mit à sautiller, suites aux chatouilles incessantes de son aîné, au moment où Janessa passa la porte d'entrée accompagnée de sa fille, Sofia. Tiens, ça faisait longtemps que qu'elle ne l'avait pas vu, se dit-elle, enfin, un peu comme toute sa famille, quoi ! Elle était très occupée récemment, bien qu'elle ne puisse penser à quoi. A quoi pouvait-elle être occupée ? Ses enfants ? Nah, et puis, de toute façon, Peter était très souvent à la maison, et s'occupait pas mal des filles. Son métier ? Hm. Peut-être. Cela faisait plusieurs mois déjà que la famille avait décidé d'emménager dans leur nouvelle maison, et elle n'avait pas eu l'occasion de retourner aux États-Unis pour faire le point. Elle n'était même pas sûre qu'elle aurait du travail, dans l'immédiat. Mais l'été dernier, elle a été avertie par le producteur de la série, qu'il faudrait qu'elle se déplace pendant un certain temps, afin de filmer la saison. Elle était tellement excitée à l'idée de reprendre ! Ça faisait un bon bout de temps, qu'elle n'avait pas eu de confirmation. Elle a été en allers-retours constants entre la Louisiane, la Géorgie, et Bluebell, pour pouvoir quand même continuer de profiter de ses enfants, quand elle est en tournage. Ce dernier à duré près de cinq mois. Elle n'a vraiment pas trouvé le courage de sortir de chez elle, et ses priorités étaient de se reposer, quand elle était à la maison.

Elle s'avança vers Janessa, et la salua doucement de la tête, avant de se rapprocher, et lui faire la bise.
- « Bonjour, ça fait tellement longtemps ! Tu m'as manqué. Toi aussi Sofia! » avant d'ébouriffer la chevelure de la petite « En fait, vous m'avez tous énormément manqué ! J'ai pas vraiment été là, ces derniers temps.. »

Alys, qui suivit sa cousine de près, un peu intimidée, se fit interpeller par une autre de ses cousines, Maëlle. La petite lui avait gentiment demandé de venir jouer avec elle. La blondinette se tenait debout, ne sachant trop quoi dire à part oui. Elle était vraiment très excitée de venir chez ses grands-parents, et faire pleins de bêtises avec ses cousins et cousines, mais à vrai dire, elle n'était pas encore totalement enjouée, comme elle peut l'être. Il ne faut pas sous estimer ses capacités de bêtise, ça n'allait pas tarder...

- « Oh ouiiii » répondit-elle « Jouer vec quoi ? » continua-t-elle ensuite d'un ton intrigué.

Peter s'approcha d'Antoine, qui était assis sur le canapé, et ne l'avait possiblement pas remarqué. Il se jeta à côté de lui sur le canapé, ce qui fit rebondir le mari de Justine. Peter éclata de rire, et se moqua de l'air effrayé de son beau-frère.
avatar
Janessa Haylieou l'indomptable
Humeur : En recherche de mâles
Autre compte : Pamela Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Janessa afficha un grand sourire quand la plus jeune de ses grandes soeurs vint lui faire la bise. Cela faisait un long moment qu'elle ne l'avait pas vu, Tina devait sûrement être occupée entre sa famille et son travail. Ce dîner de retrouvailles permettait à la serveuse de reprendre une bonne dose de bonheur familial.

-«Toi aussi tu m'as manqué ! Comment allez-vous?» Demanda l'italienne en faisant référence à Tina, Peter et leurs enfants.

Sofia quant à elle câlina sa tante alors que celle-ci faisait la bise à sa mère. Elle lâcha sa "tata Tina" pour se retourner vers Maëlle et Alys.

-«Oui on joue ! J'aime bien jouer avec vous.»
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-« Moi je sais pas à quoi on joue ! Mais faut jouer aussi avec Emma mais je sais pas où elle est !»

Après s'être remit de sa peur, le brun dévisagea quelques secondes son cousin avant de lui lâcher d'un ton assez... scolaire :
-« Bonjour monsieur Pevensie.»
En ligneavatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-«Il faut trouver Emma alors !» S'écria Sofia en attrapant la manche de Maëlle qui attrapa celle d'Alys. Elle tira ses cousines vers le couloir pour commencer à chercher la belle-fille d'Elena.

***

La fenêtre passager de la voiture de Dereck était ouverte. Il en dépassait un bras de jeune femme qui tenait une cigarette entre les doigts. Le véhicule roulait très vite, le couple était une nouvelle fois en retard. L'homme appuyait sur la pédale d'accélérateur afin d'arriver le plus vite possible chez les parents de sa petite amie.

-«Pamela, s'il te plait. Je t'ai déjà demandé de ne pas fumer dans la voiture.»
-«Laisse-moi décompresser. Tu sais très bien que je n'ai pas envie d'y aller.»

Elle regardait le paysage défiler à vive allure devant ses yeux. Elle soupira et prit une bouffée de nicotine avant de souffler la fumée au-dehors. La différence entre les deux membres du couple était flagrente. Dereck conduisait très vite pour arriver à l'heure alors que Pamela avait fait exprès de mettre beaucoup de temps à se préparer afin de faire durer son calvaire le moins de temps possible. Elle avait d'ailleurs déjà prévu de partir la première. Elle ne voulait effectivement pas se rendre à ce dîner familial. Elle trouvait qu'il puait la fausse vie parfaite. Elle aimait sa famille, mais séparement. La voir entière, réunie autour d'un repas qui allait dégouliner de bonheur, non merci. Ce bonheur, il était si immense à chacun de ses moments organisés par sa mère que Pamela le trouvait faux, écoeurant... Son petit-ami qui avait déjà assisté à plusieurs de ces repas partageait un peu son avis. Pourtant, il aimait s'y rendre. Il aurait tellement aimé pouvoir faire la même chose avec sa propre famille.

-«Arrête de faire la gueule.» Fit Dereck alors que la soeur jumelle de Pamela lançait son mégot par la vitre avant de la remonter. Elle ouvrit son sac à main afin de prendre un chewing-gum à la menthe. «Tu sais bien que ces dîner comptent beaucoup par ta mère. C'est toi même qu'il me l'a dit hier.»
-«Laisse moi aussi les derniers moments que j'ai pour montrer ce que je pense vraiment. Je donnerai l'illusion du bonheur et de la joie quand je passerai le portail.
-«Tu n'as plus vraiment le temps... Nous sommes arrivé.»

L'américain joignit le geste à la parole et gara sa voiture dans la rue où vivait le couple Haylie. Il détacha sa ceinture et sortit de la voiture contrairement à la blonde qui ne bougea pas d'un poil. Elle regardait droit devant elle et elle pensait, quelque chose qu'elle faisait souvent et qui échappait complètement au Smith. Il contourna son bolide et ouvrit la portière passager avant de se pencher pour s'adresser à celle qu'il aimait plus que tout.

-«Aller ! On y va. On partira plus tôt si tu veux. Tu pourras même dire que c'est de ma faute. Que c'est parce que je travaille demain.» Fit il en carressant doucement la jambe de sa dulcinée.
-«Ne t'inquiète pas que j'avais déjà prévu de faire ça.»
-«Mais tu sais, peut-être que ça va s'arranger. Peut-être que tu vas finir par être contente et que tu voudras partir la dernière. C'est bien aussi de se changer les idées.»

Pamela retira sa ceinture de sécurité à son tour et sortit de la voiture à son tour. Elle ouvrit une des deux portières arrières pour prendre le bouquet de fleurs qu'elle allait offrir à sa mère. C'était Dereck qui avait insisté pour faire ce geste.

-«On verra bien. En tout cas prend ça. C'est toi qui l'a acheté après tout.» Fit la vendeuse en donnant le cadeau d'Éléonore à son homme.
-«Aller... Souris s'il te plait.»
-«Je t'ai dis que le ferai quand j'aurais franchis le portail. On est encore dans la rue à ce que je sache.»

Dereck secoua la tête de gauche à droite alors que sa petite-amie claquait la porte de la voiture. Elle fouilla dans le poche de l'homme pour en prendre les clés et la verrouilla. Le couple traversa la rue, étant garé du mauvais côté, et s'arrêtèrent devant la grille qui était ouverte. Il pénétrèrent dans le jardin. Les cris des enfants et les voix des adultes retentissaient déjà. Pamela en avait la nausée.

-«J'ai l'air d'être heureuse?» Demanda-t-elle avec un visage qu'elle venait d'essayer de transformer pour avoir l'air plus joyeuse.
-«Un peu oui.» Fit Dereck moyennement convaincu par ce qu'il venait de dire. Il ne voulait pas contrarier la Haylie qui n'était déjà pas très bien.
-«De toute façon ils peuvent bien comprendre que je ne sois pas au top de ma forme.» Affirma-t-elle en baissant les yeux vers ses mains qui se liaient et se déliaient entre-elles.
-«C'est sûr que ta mère n'a pas choisi la meilleure date vis-à-vis de toi.»
-«Elle pense que ça me fait plaisir mais c'est bien le contraire.» Continua la jumelle de Janessa avant de poser son doigt sur la sonnette.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-« Nan attendez on va voir qui c'est ! décida alors Maëlle en courant vers la porte pour l'ouvrir avant de sauter au cou de sa "Mamouna", après tout ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vue ! Mais quelque chose n'allait pas... oui. Y'avait une odeur bizarre. Mais Mamouna ça sent bizarre ! Ooh ! J'ai un secret viens je vais te le dire il est trop bien même que c'est à propos de bonbons !» lâcha très rapidement la petite de 6 ans
En ligneavatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Pamela se baissa pour prendre Maëlle dans ses bras. Elle déposa un bisous sur son front puis déposa un baiser sur Sofia et Alys. Elle comprit bien vite que l'odeur bizarre était celle qui émanait de ses cheveux. Celle de la cigarette. Elle ferma les yeux quelques instants et se concentra en son fort intérieur pour ne pas s'énerver alors que Dereck posa une main sur son épaule. Si les réflexions commençaient déjà, elle allait partir encore plus tôt que prévu. Pourtant, elle adorait ses nièces qui se tenaient là, devant-elle à sourire bêtement.

-«Attends, je vais dire bonjour et tu me raconteras ton secret après.»

Le couple pénétra dans la pièce principal où se trouvait tout ceux qui étaient déjà arrivés. Éléonore s'approcha d'eux et les embrassa chacun leur tour avant que Dereck ne lui donne son bouquet.

-«Merci beaucoup. Vous êtes adorables. Vous allez bien?»
-«Moi très bien et vous?» Demanda Dereck.
-«Oh oui ! Je suis tellement heureuse de tous vous voir ici. Il ne manque que Bethany et sa famille.»

Pamela ne répondit pas et se contenta de lancer un énorme "bonjour tout le monde" pour se reconcentrer sur Maëlle au plus vite. Dereck quant à lui, fit le tour de la salle pour saluer chaque membre de la famille Haylie.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-« Viens je vais te montrer !» affirma la petite fille en prenant la main de Pamela. Elle alla chercher le sac de sa mère et commença à farfouiller dans son sac
En ligneavatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-«Qu'est ce que tu fais? Tu vas voler quelque chose à ta mère?» Demanda Pamela avec un sourire intérieur.

Le père de famille arriva près de sa dernière fille et d'une de ses petites filles. Il s'approcha de celle qui venait d'arriver et la prit dans ses bras.

-«Alors. Ça y'est tu dis plus bonjour à ton papa? Comment vas-tu ma princesse?»

Vincent n'avait jamais cessé de traiter Pamela comme un bébé. Mais ça ne déplaisait pas à la principale intéressée bien au contraire. Elle avait besoin de l'affection de son père.

-«Il y a trop de monde. Je n'ai pas jugé utile de faire la bise à plus de 25 personnes.»
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-" Papy tu veux un bonbon ? Mais dis pas à maman hein !" proposa alors la blondinette en sortant un paquet déjà bien entamé du sac de sa mère
En ligneavatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent fit un grand sourire à sa petite fille et tendit la main vers elle.

-«Oui je veux bien ma pupuce. Ne t'inquiète pas je ne dirai rien à ta maman.»

Pamela quant à elle imita son père en tendant sa main vers la petite fille.
En ligneavatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
-« Un pour toi, et un pour toi ! Vous dites rien hein ! Maman elle croit que ses bonbons ils sont cachés mais moi je les ai trouvés !»
Contenu sponsorisé

→ 22/01/2017, Un repas familial | Famille Haylie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» a chaque fois, j'y vais à reculons.
» Il meurt étouffé par un noyau de pêche durant un repas de famille
» des repas pour toute la famille...que mangez-vous ?
» Le repas du soir... en famille?
» facon officiel de calculer vos deduction repas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ Les maisons :: ∞ Les RP's-