RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »

- la v3 est là !
- bug avatar à fixer + cate description


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 

Partagez|

→ 22/01/2017, Un repas familial | Famille Haylie

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Janessa Haylieou l'indomptable
Humeur : Askip j'ai 2 mères, 2 pères, 1 grand frère, 1 petit , 3 grandes soeurs, 1 demie, 2 jumelles et 1 jumelle par alliance. Burn out chargé à 75%
Autre compte : Pamela Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia ouvrit la porte d'entrée et la tint avec son pied en attendant qu'Alys et Alyssa puisse sortir dans le jardin. Elle avait le sourire aux lèvres, elle était tellement heureuse de pouvoir s'amuser avec ses cousines qu'elle aimait tant !
avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Alys suivit ses cousines dans le jardin, c'était un été assez... chaud, mais l'air était frais ce jour là, néanmoins pas besoin d'imperméables inutiles de maman, c'est pour cela qu'elle est allée voir Peter en premier !

Dans la rue Marchall, les soirs étaient très paisibles. Voire trop paisible. Un silence de mort arpentait les rues, dès que l'horloge affichait huit heures, et qu'il faisait nuit. Pas une feuille d'arbre volait entre les voitures, et les écureuils se taisaient. Cette ambiance sinistre a toujours freiné les enfants du quartier à sortir gambader dehors le soir, et ce, depuis que les Haylie avaient posés leurs valises sur Bluebell. Courait les rues le jour, la rumeur que la maison au bout de la rue, sans voisins d'en face, et dont les issues étaient bloquées par des planches en bois clouées de travers, était habitée par un tueur sans merci. C'était suffisant pour garder toute vie hors du périmètre de cinq mètres autour de la maison. C'était le numéro 15.

Soudain, un bruit sourd se fit entendre, comme une explosion. Toute l'assemblée sursauta, et se tut. Comme si, tout le monde était devenu une statue, plus un seul soupir ne se faisait entendre. La réaction première venait des mères qui allaient collecter leurs enfants, ici et là.

- « Elle est où Alys ? C'était quoi ça ? » le regard effrayé et perdu de Tina se posa sur Peter.
- « Calmes-toi, c'est rien. Probablement des pétards. Tu sais les ados qui s'amusent à faire peur au voisinage.. Alys ? Je sais pas moi, j'lai pas vu. »
- « Peter.. de par mon expérience, je pense pouvoir affirmer que personne ne 's'amuse' dans cette rue le soir, comme tu le dis. Et comment ça tu sais pas où elle est ? » la jeune mère commençait déjà à paniquer, sans avoir même quitté son siège. Elle n'avait sous l’œil, aucun de ses enfants. Elle se précipita dehors, où elle trouva dans le jardin, Alys, et ses cousines, en train de jouer, insouciantes du bruit qui a retentit deux minutes auparavant. « Mes chéries, vous avez entendu ça ? Brr, en plus il fait froid (notez qu'il faisait 25 degrés, et un manque de prétexte) on va rentrer à l'intérieur. Venez. »

A l'intérieur, tout le monde tournait en rond, se rongeait les ongles et la main toute entière, dans la rue: personne. Personne sauf les dizaines de têtes hors des fenêtres. Tout le monde se posait la même question: qu'était-ce ? Soudainement, des cris, des pleurs se firent entendre de l'étage de la maison des Haylie, un frisson traversa l'assemblée, certains s'élancèrent dans les escaliers. Fausse alerte: la détonation avait fait arracher des cris aux plus petits. C'est ainsi que, tout le monde regroupé dans le salon, les discussions commencèrent. Les hommes se portaient volontaires pour aller inspecter le coin « Ça peut être drôle » se disaient-ils. Et à ce moment là: une autre explosion, ou non, plutôt comme si quelque chose de lourd faisait vibrer les vitres en retentissant contre le sol. La rue Marchall se tut à nouveau.

Une petite voix se fit entendre, et les Haylie réunis dans le même lieu, virent apparaître un homme de petite taille, ayant les cheveux assez teints par l'âge, avec une femme encore plus petite à ses bras, qui portait un sac proportionnel à sa corpulence, sur le pas de la porte d'entrée.

- « Bonsoir les amis ! » s'écria la voix masculine de manière plutôt enjouée « On vous a manqué ? » et il rit tout seul à haute voix, tout le monde les jugeait du regard « Roh, pourquoi vous tirez tous cette tête ? Rigolez un peu, c'est un repas de famille ! Ah, Vincent, je vois que ta petite famille n'est pas moins dépressive que tu ne l'est ! » il eut un moment de pause, comme pour réfléchir aux bons mots à placer « Je rigole, je rigole.. Mais plus sérieusement, ça va ? »

Les hôtes de la soirée, Éléonore et Vincent, se levèrent de leurs chaises, et Vincent fut le premier à s'avancer, avec une expression neutre sur le visage. Il ne s'attendait clairement pas à voir ces deux individus là, ce jour-ci, et à ce moment précis.

- « Marcel.. » un faux ton joyeux se lisait dans sa voix « Qu'est-ce que tu fais là ? » il jeta un regard sur la petite femme aux côtés de ce certain Marcel « Antonella. » et il acquiesça de la tête.
- « Eh bien, mon cher Vincent, on était de passage à Bluebell - Antonella tenait à voir Rosalie - et on a ouï dire qu'un dîner de famille se tramait chez les Haylie, donc on s'est dit, pourquoi ne pas vous faire une petite surprise ! En plus, ça fait tellement longtemps qu'on s'est pas vu ! »
- « Ah.. eh bien. Quelle surprise ! Pas vrai Éléonore ? » il se tourna vers son épouse et le reste de la famille, comme exigeant une réponse positive de cette dernière.
- « Eh bien tout à fait, en plus j'avais fait trop de plats ! Enlevez vos manteaux.. » puis tendant ses bras vers le couple venant d'arriver « Alors ma chère Antonella, ça va ? »

Les regards des enfants Haylie se tournaient vers Éléonore, étant donné que tous savaient l'aversion de leur mère pour la 'très chère Antonella'. Tous faisaient comme si de rien n'était. C'était étrange, surtout pour ceux qui n'étaient pas familiers avec tonton Marcel et sa fameuse femme Antonella. Tina, qui n'a jamais été une personne aimant le silence, le brisa aussitôt en se levant.

- « Tonton Martin, et um, Anto.. vous avez entendu le boum ? Genre le très gros boum ? » elle faisait des gestes de ses mains, comme si ça allait rendre la compréhension plus facile pour eux.
- « Oh, Tina ! » l'oncle Marcel s'approcha de sa nièce, pour lui faire une accolade « Dis-donc, que t'as grandi toi ! Je ne me rappelais plus que t'étais aussi grande ! » puis il reprit sur le sujet qu'avait entamé la jeune femme « Et, oui. Je crois que l'un de vos voisin a coupé un arbre dans son jardin, ou quelque chose du genre. On a même vu du feu ! Peut-être il le brûle ? En tout cas ça a pété fort ! C'est la maison au bout de la rue. Grande maison, assez sombre, je me rappelle elle était ici depuis la nuit des temps, même que les bruits couraient qu'elle était hantée. Ah, ça me rappelle le bon vieux temps, vous y croyiez à ces conneries les enfants en plus ! »

Une fois de plus, la fratrie Haylie s'échangea des regards, presque sûrs de n'avoir jamais vu quiconque rentrer dans cette maison, pendant tout le temps qu'ils ont vécu là.

Tout le monde se leva pour saluer les nouveaux invités.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Elena laissa échapper un soupir en voyant son oncle et sa tante. Elle prit son plus jeune fils dans les bras, voilà un bon prétexte pour ne pas se lever et aller dire bonjour, elle avait son petit chéri dans les bras. Justine quant à elle se leva pour dire bonjour. Elle gardait un oeil sur Alyssa, malgré l'étrange bruit, la petite fille de 2 ans n'avait pas peur, au pire elle demanderait à Emma de l'accompagner, ce n'est pas elle qui dirait non.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Pamela laissa échapper un petit rictus moqueur en regardant sa mère faire l'hypocrite avec sa belle soeur. Elle secoua discrètement le bras de son petit ami et pointa du menton la mine dépitée qu'Éléonore eut dès qu'elle fut de dos à Antonella. Dereck afficha un sourire amusé avant de doucement carressé le bras de sa petite-amie, toujours posée contre lui. Soudain, elle se retourna très vite vers lui. Une idée venait de germer dans son esprit.

-«Et si on allait voir cet histoire de boum dans la maison hantée? Comme ça on quitte cet atmosphère étouffante. J'ai l'impression que mes parents vont étrangler la grosse Antonella et mon oncle par la même occasion.» Chuchota Pamela à l'oreille de Dereck.
-«Si tu veux. C'est vrai que c'est intrigant cette histoire.» Répondit le Smith en se levant du canapé après la Haylie.

La blonde saisit la main du coach sportif et se dirigea discrètement vers la porte d'entrée. Elle ne voulait pas être vue pour pouvoir être tranquille avec son homme. Pourtant ce fut raté, une petite Sofia qui était dans le hall pour aller aux toilettes les pointa du doigt et s'exclama.

-«Eh tonton Reckinou ! Tata Mela ! Vous allez où?»

La soeur jumelle de Janessa soupira en levant les yeux au ciel alors que Dereck se mit à rire en voyant la mine énervée de sa copine.

-«On va voir ce qui a fait boum dehors.» Expliqua Dereck avant d'être coupé par l'oncle Marcel.
-«Mais n'y allez pas les enfants ! Je vous ai dis que c'était un voisin qui coupait un arbre dans la maison abandonnée !»
-«Et bien on va voir quand même.» Répondit Pamela agacée. Elle ne savait jamais comment prendre son tonton. Des fois elle l'adorait et d'autre il avait un comportement des plus lourds.
-«Oh si vous voulez les enfants ! Si vous voulez ! Mais vous allez voir ce que je vous ai dis. Un arbre au sol !»

Pamela aquiesça en hochant la tête et se retourna pour poser sa main sur la poignée mais fut stoppée par Sofia qui se précipita sur elle et tira son tee-shirt.

-«Je peux venir avec vous?»
-«Euh...»
-«Non Sofia ! Laisse tata et tonton tranquille !» S'exclama Janessa de la chaise où elle était assise dans la salle à manger.
-«Mais pourquoi...»
-«Parce que. C'est une sortie entre grands. Il fait nuit dehors. Les adultes peuvent y aller je pense mais pas les enfants. De toute façon je reste là moi.» Répondit la serveuse alors que sa fille, déçue, soupira et grogna en entrant de nouveau dans la pièce à vivre.
-«Bon on y va nous. Qui m'aime me suive.» Lança Pamela en saisissant la main de Dereck pour pénétrer dans le jardin où il faisait déjà presque totalement nuit. Elle fit quelque pas dehors et attendit en prenant une cigarette dans la poche de son blouson, histoire de voir si quelqu'un voulait venir avec eux.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
« Attendez moi ! s'écria Elena en courant vers le couple elle les regarda puis regarda à l'intérieure de la maison, un sourire se dessina sur son visage avant de lâcher d'une voix assez forte Je pense qu'on va être que tous les trois on dirait que les autres ont peur ! Regarde Peter il tremble d'ici ! ricana la blonde
- En tout cas moi je viens pas je reste avec Antoine il a besoin d'être rassuré il a eu peur !
- Oui je suis effrayé comme tu le vois !»
ironisa le mari de Justine en serrant celle-ci contre lui
avatar
Louis
Autre compte : //
Voir le profil de l'utilisateur
Bien entendu, Louis qui avais toujours était intrigué par ses histoires de maisons hanté suivit ses sœurs et son beau-frère sous le regard énerve de Marcel qui détestait que l'on ne suive pas ces ordres.
Lucie, grande peureuse s'était directement réfugié dans les bras bienveillant de sa grand-mère après le boum. Yan quand à lui était toujours endormi et n'avais pas l'air d'avoir était déranger par le bruit.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Pamela et Dereck virent arriver l'un après l'autre Elena puis Louis. Le couple regarda si il pouvait déjà voir quelque chose du jardin mais il ne vit rien à part une voiture qui venait de passer. La plus jeune Haylie, sa cigarette entre les lèvres avança vers le portail, l'air assuré.

-«Je finis ma clope et on y va?»
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
« Oui mais fais vite !»
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Pamela termina sa cigarette et alterna son regard entre Dereck, Elena et Louis. Elle écrasa son mégot sur le sol et songea qu'elle devait le ramasser sous peine d'être réprimandée par ses parents qui faisaient bien attention à l'entretient de leur jardin. Elle le laissa cependant par terre, elle le prendra après leur excursion.

-«Vous êtes prêts? Pour la maiiiisooon hantée.» Fit-elle avec une voix qu'elle transforma pour paraître effrayante.
avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Peter, bien qu'il ne pouvait pas entendre sa belle-sœur de là où il était assis, la vit regarder droit dans sa direction, et se redressa immédiatement, histoire qu'elle ne pense pas qu'il a peur.

- « Eh j'te vois Elena ! » lança le brun.

La petite Alys qui se tenait non-loin de son grand-père Marcel, entendit les mots de sa tante et se mit à ricaner, comme pour se moquer de son papa. Elle s'approcha de Peter, et lui chuchota en rigolant « Tata Elena dit que t'as peur ! ». Le regard de Peter s'éclaira, et se tourna directement vers Elena et les trois autres individus à l'extérieur de la maison.

- « Ah ouais j'ai peur ? » dit-il d'un ton déterminé « J'ai peur de rien moi ! Regarde Alys, papa va dans la maison hantée ! » et il se précipita vers la sortie.

Tina qui observait tout, n'attendais que que Peter se bouge pour se joindre aux explorateurs elle aussi, parce que cette maison l'avait toujours passionné, et depuis enfant elle ne rêvait que de savoir ce qu'il y avait dedans ! En plus, avec l'arrivée du tonton Marcel et de la commère Antonella, elle sentait que la tension allait monter, et les histoires de vieux c'était pas son truc. Les virées familiales n'étaient pas tellement son truc, elle préférait être seule; à chaque fois c'était la même: Peter glandait, et il y avait 4 enfants insupportables à surveiller, et ce rôle de mère poule qui doit toujours courir après ses enfants, elle ne l'aimait pas, elle était plutôt pour la liberté!

Les deux Pevensie étaient maintenant dehors avec le reste de l'expédition, n'attendant plus que de visiter ce fameux numéro 15 rue Marchall.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
" Bah c'est bon on peut y aller !"
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Pamela aquiesça et ouvrit le portail de la maison de ses parents. Elle pénétra dans la rue et attrapa bien vite la main de Dereck qui la suivait. Elle n'était pas tant sûre d'elle que ça. Elle avait déjà pénétré dans le jardin de cette maison effrayante avec ses amis et ses frères et soeurs. Mais c'est quand ils étaient gosses et puis il faisait jour ! Là, la nuit apportait une atmosphère un peu plus oppressante. Pourtant, le couple, qui ouvrait la marche, se dirigeait vers le 15 rue Marchall.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
"On entre comment ?"
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien tout va bien je vais bien
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Effectivement c'était une bonne question que venait de poser Elena. Comment entrer dans cette propriété dont le portail était verrouillé par un cadenas? D'ailleurs, de là où elle était, Pamela appercevait effectivement un arbre à terre, mais pas trace de vie humaine.

-«Peut-être qu'on pourrait escalader?» Proposa Dereck sous l'approbation de Pamela.
avatar
Justine.ou maman de choc
Humeur : BECAUSE I'M HAPPY
Voir le profil de l'utilisateur
Les aventuriers rentrèrent de la "maison hantée" après n'avoir pu visiter que son jardin, la porte étant condamnée et l'arbre effectivement tombé sans raisons apparentes effrayant certaines des filles. Ils arrivèrent lors d'une dispute entre les deux frères Haylie, Vincent et Marcel, au sujet d'une somme d'argent prêté il y a fort longtemps et n'ayant jamais été rendue. Le petit frère partit furax de la demeure des Haylie avec sa femme Antonella, au plus grand soulagement d'Eléonore, Vincent et leur famille qui n'était pas si heureux de les voir. Ils terminèrent tous de manger puis, après un moment de nostalgie où ils se montrèrent des photos en se racontant des souvenirs, tous les enfants rentrèrent chez eux laissant de nouveau seul le couple qui regrettait leur jeunesse en compagnie de leur 6 enfants.
Contenu sponsorisé

→ 22/01/2017, Un repas familial | Famille Haylie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» a chaque fois, j'y vais à reculons.
» Il meurt étouffé par un noyau de pêche durant un repas de famille
» des repas pour toute la famille...que mangez-vous ?
» Le repas du soir... en famille?
» facon officiel de calculer vos deduction repas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ Les maisons :: ∞ Les RP's-