RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
UN ÉLÉPHANT SE SERAIT ÉCHAPPÉ DU ZOO ! ATTENTION À NE PAS VOUS FAIRE MARCHER DESSUS !

Partagez|

28/09/2018 - Les ados au centre commercial

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Vendredi 28 septembre - 14h45 : Centre commercial

Encore une journée où les 1S2 et les 2nde3 finissaient plus tôt. À croire qu'ils n'avaient jamais cours ! Cette fois-ci, c'était en raison d'une sortie, les deux classes ayant fini, ils décidèrent d'aller au centre commercial, ils seraient rejoints plus tard par les autres adolescents. Ainsi, Steven, Thibault, Oxanna, Juliette, Mathilde et Évangéline se rendaient dans les magasins, sans Amaury qui était cloué au lit depuis la veille déjà (au grand désarroi de sa petite amie). Évidemment, cette après midi commença avec un débat sur ce qu'ils allaient faire maintenant qu'ils étaient là. L'objectif étant aussi que Juliette et Oxanna, loin d'être meilleures amies, ne s'entre-tuent pas...
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette, bien qu'elle ne leur avait pas totalement pardonné ce qui était arrivé pendant les vacances, reparlait plus ou moins correctement et amicalement à Thibault et Steven. Par contre, ce qui était sûr, c'était qu'elle ne supportait toujours pas Oxanna, qui, de plus est, était de plus en plus proche des deux garçons. Quand la sortie au centre commercial avait été décidée la veille, la Turenko n'avait pas voulu que la Elvin vienne. Et pourtant, elle était là. Voilà donc une raison de plus qui permettait à la jolie roumaine de râler en passant les portes du centre commercial. Depuis la rentrée, elle avait l'impression qu'Oxanna était partout, tout le temps, dès qu'ils faisaient un truc en groupe. Et puis il fallait dire qu'elle l'énervait. Elle était bien trop jolie, bien trop gentille, bien trop parfaite.
Juliette était donc collée à Evy et Mathilde, les tirant pour avancer plus vite que le groupe de 3 qui les suivait. Cependant, quand elle se rendit compte qu'elle ne savait pas où elle allait, elle se retourna vers eux et s'exclama:

- Eh ! On va où en premier là?


Dernière édition par Pamela Haylie le Sam 29 Sep - 22:36, édité 2 fois
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault était content qu'Oxanna soit présente. Il faut dire que cela lui faisait oublier peu à peu ses sentiments pour la brune. Oxanna quant à elle était contente d'avoir retrouvé des amis aussi rapidement. Thibault, Steven et elle discutent joyeusement quand ils furent coupés par Juliette. Oxanna hoche les épaules.
- On peut aller dans un Sephora si tu veux. De toute façon, je dois y acheter du mascara. J'en ait plus.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Le Sephora est grave loin. On ferait mieux d'y aller en dernier. suggéra Evangéline Mathilde, t'en pense quoi ?
La jeune fille releva la tête de son téléphone.
- Hein ? Pardon j'écoutais pas.
- Oh mais il peut pas aller dormir ton gars ? Après il va dire qu'il est mort et qu'il reste chez lui ! Je proposais qu'on aille à Sephora à la fin comme c'est à l'autre bout du centre.
- Ah, bah ouais comme vous voulez.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette souffla quand elle vit Mathilde encore une fois en train de communiquer avec Amaury qu'elle n'avait pas vu depuis... oh la la 2 jours ! Elle s'approcha de la Valence et attrapa son téléphone dans ses mains, tel un chat saisissant sa proie, et mit le smartphone dans la poche arrière de son jean.

- Tu reviens avec nous, merci. fit la roumaine en haussant un sourcil avant de poursuivre. Sinon y'a kiko pour le maquillage, ça c'est à côté.

- Sérieusement? On va aller que dans des trucs de maquillage, là? demanda Steven avant de soupirer.

- On t'as pas demandé ton avis. glissa Juliette avant de continuer. De toute façon on est en majorité donc tu vas aller où on va. N'est ce pas Stevenou?
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault les écoute et reste silencieux mais porte le même avis que Steven sur le sujet. Il hausse les épaules après tout tant que les filles ne les utilisent pas comme testeur ou qu'elles le les maquillent pas, tout va bien. Oxanna hoche la tête.
- Oui ça me va dans ce cas.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Evy et Mathilde avaient l'air d'acquiescer, Juliette annonça donc que c'était décidé. Le petit groupe se dirigea vers Kiko, qui était carrément en face d'eux, alors que les deux garçons râlaient quelque peu derrière.

- Ils sont là les mascaras. annonça Juliette en pointant un étalage du doigt.

Cette phrase était destinée à Oxanna, car la Turenko s'était dit qu'elle ne connaissait pas encore les magasins comme elle venait d'arriver sur Bluebell. Une attention plutôt gentille, qui surprit l'entièreté du groupe. Même Juliette s'étonna elle-même d'aider cette fille d'une quelconque manière.
Le magasin était vraiment petit, et à cette heure-là, il n'y avait qu'eux dedans. Même en se divisant, le groupe s'entendait parfaitement et se voyait à n'importe quel endroit de la boutique.
Juliette attrapa la main de Steven, une idée machiavélique en tête, et l’entraîna jusqu'aux rouges à lèvres. Une fois devant l'étalage, elle attrapa le premier testeur qui lui vint sous la main et barbouilla le visage du Fontaine-Mazar, qui ne s'y attendait visiblement pas. Elle éclata de rire avant de s'exclamer.

- La couleur est plutôt pas mal ! Je le prends.
- Je vais te tuer ! Vraiment je vais te tuer... marmonna Steven avant de poursuivre: Y'a du démaquillant ici?
- Je sais pas... répondit l'adolescente, toujours hilare.
- Aller là ! Ça me fait pas rire !
- Mais t'es très beau comme ça. Tu as des lèvres très pulpeuses, tu sais? Tu devrais mettre du gloss.

Pour toute réponse, Steven lança un regard noir à Juliette qui s'arrêta de rire et souffla:

- Rooohh. Le relou !

Elle lui attrapa de nouveau la main et se dirigea vers les fonds de teint où elle trouva des cotons et du démaquillant. Elle entreprit alors de lui nettoyer le visage, un sourire collé au coin des lèvres.

- Je te trouvais beau comme ça pourtant...
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- C'est bête ça t'allais bien. dit Évangéline en se pointant devant Steven, déjà trois vernis dans la main

Des années qu'Anastasia n'avait pas mis les pieds dans ce centre... dans son souvenir, il n'y avait pas autant de magasins, et pourtant, ça lui paraissait plus petit... il fallait dire qu'elle n'y était pas venue depuis ses 7 ans, quand son père avait été muté à Nantes, une ville qui changeait bien de l'île. Elle regardait à l'intérieur des boutiques, elle devait rejoindre des amis à l'autre bout de la galerie mais était en avance, autant en profiter pour visiter un petit peu... une jeune fille brune maltraitant un garçon attira son attention. Elle entra rapidement.

- Laura ! Ça va ? Oh ça fait longtemps c'est fou t'as toujours la même tête ! Comment tu vas ? s'exclama-t'elle en se pointant devant la Turenko avec qui elle avait fait de la danse pendant son enfance
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
A l'entente de ce prénom, Juliette ne put que se retourner mais elle eut comme l'impression que son coeur se brisait en mille morceaux. Laura. Laura, ça va? T'as toujours la même tête, Laura. Alors celle-là, on ne lui avait jamais faite. Elle n'aurait jamais cru que cela puisse lui arriver un jour. Jamais une phrase aussi anodine ne lui avait fait tant de mal. Elle ne savait même pas quoi répondre, sa voix resta bloquée au fond de sa gorge. Elle regarda son interlocutrice, elle se rappelait plus ou moins d'elle. Elles avaient fait de la danse ensemble, dans les cours d'Anne, quand elles étaient toutes petites, puis cette fille avait déménagé. Mais cette fille était surtout une amie de sa soeur, à l'époque Juliette était déjà proche de Clara et Soraya. Elle mit quelques secondes mais elle se rappela de son prénom: Anastasia.
Steven passa son bras autour des épaules de Juliette et la ramena contre lui alors qu'il voyait qu'elle était tout doucement en train de se décomposer. Son coeur battait de plus en plus vite et ses mains s'étaient mises à trembler. Laura, on l'avait appelée Laura. Le prénom qu'il y avait gravé sur la gourmette qu'elle ne retirait jamais, même pas pour dormir. Le prénom qui lui manquait depuis plus de 8 ans.
Elle ne sut réellement pas quoi répondre. Elle ne comprit même pas pourquoi elle ne révéla pas sa véritable identité et qu'elle se contenta de répondre un "Anastasia ! c'est vrai que ça fait longtemps, ça va et toi?". Elle devenait blême à vue d’œil et sa voix tremblait. En y réfléchissant, elle avait dit cela juste pour faire vivre Laura, juste un peu. Pour voir ce que cela faisait si c'était Juliette la jumelle qui était morte.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Ça va super bien ! Je viens de revenir sur Bluebell ça fait bizarre, je suis contente. Et ta soeur... Juliette ? Elle va bien ? Oh vraiment j'ai limpression de remonter dans le temps ! Sauf qu'on a plus 7 ans... continua la jeune fille, ne se doutant pas du tout de sa confusion

Évangéline resta pointé devant Steven et Juliette sans rien dire. Même Mathilde, qui grognait depuis que celle-ci lui avait pris son téléphone, ne disait plus rien.


Dernière édition par Elena Haylie le Sam 29 Sep - 23:22, édité 1 fois
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Oxanna choisissait son mascara quand une fille qu'elle n'avait jamais vu interpelle Juliette sous un autre nom : Laura. Elle fronce les sourcils et regarde la scène totalement médusée. D'ailleurs le mascara qu'elle tenait à la main fait une grande trace sur le dos de sa main. Elle lâche un juron et referme le mascara et regarde de nouveau ces deux filles et Steven qui tient la Turenko par l'épaule.

***
Thibault qui s'ennuyait à travers le magasin se rapproche de la Turenko et du Fontaine-Mazar tout en respectant une bonne distance. Si il existait une fonction freeze dans la vraie vie, Thibault pouvait être l'illustration même. Il ne savait pas quoi faire ni ce qui pouvait se passer. Cette fille, il savait qu'elle ferait changer quelque chose. Cette sortie ne serait pas la même.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La voix de Juliette était de moins en moins audible alors que Steven lui jetait des regards inquiets tout en se demandant à quoi elle jouait. Il attrapa, de sa main libre, une des mains de la Turenko qui était prise de tremblements.

- Juliette? Hum... Je ne sais pas, à vrai dire. Elle prit une grande respiration avant de lâcher de but en blanc: Elle est morte. Donc je suppose que d'où elle est, elle va bien. Pas besoin d'être désolée ou de présenter des condoléances, hein. Ça fait longtemps maintenant.

Et puis elle se mit à rire, oui, elle riait, alors que ses yeux se faisaient humides. C'était désormais officiel. C'était Laura qui était vivante.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évangéline ouvrit de grands yeux, cherchant désespérément le regard de Steven, peut être que lui comprenait mieux ce qui était en train de se passer. Anastasia quant à elle se retrouva prise au dépourvu, elle qui était partie pour bavarder, fut totalement coupée dans son élan.

- Ah ! Oh... euh... je...

Elle regardait son interlocutrice sans savoir quoi dire.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Le corps de la Turenko se faisait de plus en plus pâle et de plus en plus tremblotant. On aurait dit qu'elle allait tomber d'une minute à l'autre alors que Steven la tenait de plus en plus fermement contre lui. Il croisa le regard d'Evy, celui de Thibault, et se pencha vers la roumaine avant de souffler:

- Juliette?
- Paix à son âme ! répondit la jeune fille avant de regarder le plafond. Ne t'inquiète pas, Anastasia. Ça va. Juliette n'aurait pas voulu qu'on la pleure aussi longtemps.

Elle ne savait plus où elle était, elle ne savait plus qui elle était. Laura ou Juliette? Qui était morte? Qui était vivante? Etait-elle celle qu'elle prétendait être? Quelle était la vérité? Elle avait l'impression d'être entrée dans une autre dimension.
Soudain, sans crier gare, son petit jeu s'arrêta et elle fondit en larmes. Elle fut prise de sanglots intenses, de soubresauts, puis, elle se détacha de l'étreinte du Fontaine-Mazar avant de sortir en courant de la boutique.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Juliette ! s'écria la fille d'Elena, alors qu'elle s'apprêtait à sortir, elle fut retenue par les différents articles qu'elle avait dans la main, avant même de pouvoir les poser, elle vit Oxanna sortir rapidement dans la même direction que la Turenko

L'autre adolescente regardait la scène désemparée.

- Je suis désolée ! Je savais pas... oh... fallait que je fasse une gaffe évidemment ! Par contre, c'est Juliette ou Laura, je comprends plus rien.
- C'est Laura qui est morte.
intervint simplement Mathilde Faudrait peut être envoyer un message à Clara non ? Souvent c'est elle qui la console...
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Oxanna parti rapidement dans sa direction. Elle semblait avoir compris la situation alors elle suit Juliette. La jeune fille ne savait pas en revanche si il fallait la suivre encore ou la rattraper et la forcer à s'asseoir. Elle penche pour la deuxième option vu son état. Elle la rattrape par le bras doucement, pour ne pas la brusquer, et elle l'enlace fortement. C'est une technique qui marche souvent pour calmer l'anxiété.

***
Thibault reste totalement scotché et les morceaux s'assemblent seulement ensemble. Oxanna avait l'air d'avoir compris plus vite qu'eux.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Steven n'avait pas su quoi faire, il avait essayer de la retenir mais elle était partie trop vite. Quand il s'était retourné pour la suivre il s'était heurté à l'étalage de fond de teints et il avait pu voir Oxanna partir plus rapidement que lui. Il s'était alors retourné vers les autres, cela ne servait à rien d'y aller à plusieurs, cela l'aurait seulement brusquée. Il regarda Thibault, Evy, Mathilde, cette fille qui l'avait mis dans cet état là. Lui aussi était à la limite du tremblement, il détestait la voir comme cela. Et Dieu savait qu'il l'avait vue comme cela un grand nombre de fois. Mais cette fois-ci, il eut comme l'impression que c'était pire que d'habitude. De plus, cela pouvait être déroutant pour les autres. Elle avait souvent craqué, oui, mais toujours en privé, presque jamais en public. Il n'écouta pas les excuses de cette Anastasia, après tout c'était de sa faute mais elle ne pouvait pas savoir, par contre, il répondit à la question de Mathilde.

- Ça sert à rien d'appeler Clara. De toute façon, elle est en cours... Si Oxanna n'arrive pas à la calmer, j'y irai. Et puis sinon on appellera sa mère. Il observait, au loin, ce qui passait entre la Turenko et la Elvin.

***

Quand Juliette sortit de la boutique, sa vision était brouillée par les larmes. Elle ne savait pas où elle allait, il lui semblait qu'elle ne tenait même pas debout. Elle sentait son cœur brisé battre de plus en plus vite. Elle sentait ses membres trembler et sa respiration être de plus en plus saccadée. Elle était perdue. Perdue dans un lieu qu'elle connaissait si bien. Il lui semblait qu'elle était comme un marin égaré en mer. Que rien ne pouvait l'aider. Qu'elle était encore tombée au fond d'un puits.
Soudain, quand elle se heurta à un banc, elle sentit une main lui saisir le bras et l'asseoir de force. Derrière le brouillard de larmes, elle aperçut Oxanna. Cette fille qu'elle n'appréciait pas. Mais à ce moment-là, c'était Oxanna, tant pis, elle s'en foutait, même temps mieux. N'importe qui venait la sauver était bon à prendre. Elle sentit la forte étreinte de cette jeune fille frêle autour d'elle. Alors elle se laissa aller, encore plus qu'elle ne s'était déjà laisser aller. Elle posa sa tête sur l'épaule de la Elvin, ne pouvait stopper ses sanglots qui faisaient couler son maquillage. Elle ne maîtrisait plus rien. Sa respiration saccadée était de plus en plus rapide. Elle était en hyperventilation, alors qu'elle pleurait en tremblant comme une feuille. Elle se colla de plus en plus à cette fille qui voulait bien l'aider. Ce n'était plus Oxanna, cette fille qu'elle croyait détester, c'était une bouée de sauvetage. Tout cela ressemblait bien à une crise de panique. Elle n'arrivait même plus à parler.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Après avoir reposé tous ses articles un à un, Évangéline regarda le groupe. Anastasia, quant à elle, s'en alla sans rien dire, avec l'espoir de devenir invisible.

- On fait quoi ?
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Oxanna ferme les yeux et la berce tout en maintenant son étreinte. Elle se demande ce qui a bien pu se passer dans sa tête. Juliette lui avait semblé forte pendant les premières semaines où elles avaient fait des sorties avec le groupe mais là à présent, elle sait que tout n'est que façade de ses faiblesses. Elle se demande comment elle trouve cette force qui est lui semble immense. Elle commence à chanter de manière presque inaudible mais douce une berceuse, celle que sa mère lui chante quand elle va mal.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Steven se gratta la gorge et annonça:

- On va attendre, hum... Il jeta de nouveau un regard à Juliette et Oxanna, dans les bras l'une de l'autre. Pour l'instant ça à l'air d'aller. Vaut mieux pas qu'on y aille tous, pour le moment.

***

Doucement mais sûrement, et surtout grâce à Oxanna, la respiration de la Turenko commença à se calmer et ses larmes, bien qu'elles coulaient toujours abondamment, devinrent silencieuses. Cependant, Juliette ne releva pas la tête de l'épaule de la jeune fille, comme si elle ne voulait pas affronter le regard de celle qui l'aidait, celle qu'elle découvrait d'une autre manière et sur qui elle avait l'air de s'être trompée sur toute la ligne. Elle n'osait pas parler, ni bouger. Elle demeurait comme un bébé dans les bras de la Elvin, qu'elle n'aurait jamais pensé si rassurants et affectueux. Soudain, elle se sentit ridicule. Si elle ne relevait pas la tête ce fut car elle n'assumait pas qu'on est pu la voir dans un tel état. Comme pour se calmer, elle passa un doigt sur cette gourmette qu'elle portait au poignet gauche et qui ne lui appartenait pas.
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Oxanna regarde la jeune fille se calmer, elle chante toujours et maintenant un de ses bras caressse ses cheveux. Elle essuie les larmes par moment. La Elvin se sentait utile et surtout qu'elle savait ce dont on a besoin dans ces moments. Les épreuves ne doivent jamais être traversées seule pour elle. Il faut juste trouver la bonne personne, peut importe d'où elle vient.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette, les yeux rougit par les larmes, releva enfin totalement la tête pour faire face à Oxanna. Elle regarda, réprimant un dernier sanglot, ses magnifiques yeux bleus et son sourire bienveillant. Elle entendit la foule autour d'elles, elle se rendit encore plus compte qu'elle s'était donnée en spectacle. Son visage était souillé du noir de son mascara et elle s'aperçut qu'elle en avait laissé sur le tee-shirt de la jeune fille. Elle commençait à reprendre ses esprits, mais il lui semblait qu'elle ne se rappelait même plus du pourquoi du comment. Puis, elle se remit enfin à parler. La voix qui sortit de sa bouche fut comme enrouée, difficile à comprendre.

- Tu as un mouchoir? S'il te plait?

Elle voulait se nettoyer, oublier tout ça, que tout le monde oublie. Elle détestait faire pitié.
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Oxanna sort de son sac à dos un paquet de mouchoirs, rassurée que Juliette relève enfin la tête. Elle finit par arrêter de chanter et de la tenir très fort dans ces bras. Oxanna n'avait pas forcément envie de demander pourquoi cette fille était arrivée ni qui était Laura. Seulement la consoler suffisait. Pas besoin d'en savoir plus. Elle continue de sourire de manière bienveillante.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : J'ai pas signé pour deux bébés moi
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette prit le mouchoir et s'essuya le dessous des yeux avant de se moucher. Ses yeux lui piquaient, tant elle avait pleuré. Elle regarda de nouveau le tee-shirt blanc d'Oxanna, devenu noir sur l'épaule.

- Je t'en ai mis partout. Elle se mit à rire, doucement, comme pour faire redescendre la pression. Puis, en reniflant, elle ajouta: Excuse-moi...
avatar
Maëna Miller
Humeur :
Voir le profil de l'utilisateur
Oxanna regarde son t-shirt à l'endroit où Juliette a pleuré. Elle hausse les épaules en souriant.
- Ce n'est pas grave. L'essentiel c'est que tu aille mieux.
Elle sourit et caresse ses joues.
- Ce qui est sûr c'est que tu es bien plus belle quand tu ne pleure pas et que tu râle pas.
Elle rit légèrement et la regarde.
- Tu veux rejoindre les autres ?
Contenu sponsorisé

28/09/2018 - Les ados au centre commercial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Boutique KIKO - Centre Commercial Saint-Orens (31)
» J'ai emmené mon père au centre commercial
» Le centre commercial des Larris
» Le centre Commercial LES LARRIS
» Devenir du centre commercial Auchan Val de Fontenay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ La ville :: ∞ Les RP's-