RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
HEY HEY MAIS OH ! Les festivités sont ouvertes à Bluebell ! clique ici
Aout 2017 21°/29°

Partagez|

12/12/2017, La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Il frotte sa joue et hausse les épaules. Si ça lui chante. Il reprend son sac qu'il a fait tomber au sol.
- Steven, tu veux venir chez moi ? Ou les autres, comme vous voulez.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Steven regarda Thibault puis Juliette puis encore Thibault et encore Juliette. Cela le tentait bien d'aller chez son ami mais il savait que la Turenko ne viendrait pas. Il ne voulait pas la laisser seule alors qu'elle avait vraiment l'air d'aller mal. A croire qu'il n'y a que lui qui le voyait.

- Juliette?
- Vas-y. répondit la jeune fille avec un ton assez désagréable.
- T'es sûre?
- Vas-y je te dis.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
- Tu peux venir Juliette.
Il a un sourire doux aux lèvres essayant de ne pas faire culpabiliser Steven, encore une fois.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La Gautier leva les yeux au ciel et laissa échapper un soupire, elle trouvait vraiment Thibault pathétique. Elle se demandait parfois s'il n'essayait pas de séduire Steven et Juliette lorsqu'elle le voyait.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette ne prit pas la peine de réfléchir longtemps. Elle voulait être seule. Elle avait cette grande faculté de se renfermer sur elle-même quand cela n'allait pas. Elle se disait qu'elle aurait eu besoin de sa mère, mais que celle-ci, comme d'habitude, ne serait pas là avant la nuit. Et que, de toute façon, jamais au grand jamais, cette mère et sa fille n'avaient de gestes affectueux l'une pour l'autre. Elle regarda l'heure, il était 17 heures. Sa petite soeur avait été récupérée par la voisine et Juliette aurait dû se rendre à la danse dans environ une heure. Mais ce jour-ci, elle ne voulait pas y aller. Elle allait déambuler seule elle ne savait où, ou alors, elle allait récupérer le petit amour de sa vie et lui faire faire ses devoirs comme si de rien n'était. Elle se leva et prit son sac, Clara voulut se lever aussi mais la Turenko lui fit non de la tête. Elle ne voulait pas craquer en sa présence, même si c'était sa meilleure amie.

- Non c'est bon. Je crois avoir entendu que nous étions pas potes. Je vais rentrer chez moi. Je suis fatiguée. Je vais pas à la danse. Clara tu expliqueras pourquoi à Alana. S'il te plait.
- Tout? demanda alors la blonde ne sachant pas si elle devait raconter la vérité ou le mensonge que Juliette lançait depuis le matin, "je suis fatiguée". Bien que c'était sûrement vrai, il n'y avait pas que ça. Juliette répondit d'un hochement de tête.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évy fronça les sourcils.
- Tout quoi ? finit-elle par demander en se tournant vers Clara
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Clara avait beaucoup de répartie et savait mentir comme une arracheuse de dents. Elle n'était pas la meilleure amie de Juliette pour rien. Alors, elle répondit du tac au tac en haussant la voix.

- Tout c'est à dire la façon que vous avez tous de mal lui parler et de lui en foutre plein la gueule alors que pour une fois elle vous a pas cherché.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Ouais donc en gros la raison toute pétée pour rester bouder chez elle. lacha Évy en attrapant son sac À tout à l'heure.
- Bah ! C'est ma mère qui nous emmène tu vas où ?
- Je te rejoins chez toi dis moi quand tu seras rentrée. De toute façon je dois prendre mes affaires je les ai oubliées.
- Mais elle est perchée celle là elle a tout déposé chez moi ce matin...
fit Mathilde en regardant son amie sortir du parc

La fille d'Elena s'apprêtait à prendre le bus, en voyant la Turenko déjà à l'arrêt, elle décida d'appeler son oncle, peut être avait-il fini et pourrait ainsi la ramener chez elle mais il ne répondit pas. Sachant que sa cousine était déjà rentrée, elle décida d'aller chez les Lafaye, Justine pourrait sûrement l'emmener chez Mathilde avant l'heure de leur cours de danse.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault souffle désespéré.
- Et merde. Steven, si tu veux aller la voir, fais le. Tu connais le chemin de toute façon.
En effet, Thibault habite à côté du collège et Steven et lui se retrouve souvent chez lui entre deux heures. Il commence à marcher en direction de sa maison.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Non mais je pense qu'elle a besoin de voir personne, là. répondit finalement Steven alors que Clara lui répondit d'un hochement de tête. Il attrapa son sac et rejoignit Thibault, bien décidé à passer la fin de l'après-midi chez lui. Ari, qui était resté calme depuis le début, prit ses affaires à son tour et se mit à courir pour rattraper les deux autres adolescents.

---

Il restait seulement Clara et Soraya dans le parc. Elles décidèrent de patienter ici avant de partir à la danse. Elles essayèrent d'appeler Juliette, en vain. Elles comprirent bien vite qu'il valait mieux la laisser. Qu'elle allait appeler si elle en avait envie.

- Tu crois que je vais devoir parler de Laura et de son père, à Alana? demanda la blonde à la métisse une fois tout le monde parti.
- Bah, je crois que c'est ce que Ju' a laisser entendre.
- Hum...

---

Juliette, assise sous l'arrêt de bus regardait droit devant elle. Elle venait de mettre ses écouteurs dans ses oreilles et se rendit compte que son téléphone était en mode avion. Mais elle n'eut pas le temps de le retirer car elle aperçut Evy au loin ainsi que Steven, Ari et Thibault se diriger du côté opposé que celui où elle était. Personne ne venait la voir, elle se sentait bien seule et pathétique. Seule, sur un banc, les larmes aux yeux. Elle se demandait si les gens qu'elle côtoyait étaient vraiment ses amis. Et toujours pas de bus à l'horizon.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault fit entrer les deux garçons chez lui où ils ont lancé une partie de console à leur arrivée. Il propose quelques gâteaux à grignoter et une canette de soda à chacun.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine sortait tout juste du collège, il était à pieds et marchait d'un pas rapide, depuis cet été, c'était la première fois qu'il rentrait du collège à pieds mais son épouse avait besoin de leur voiture, il n'avait donc pas le choix. Il souhaitait arriver au plus vite chez lui pour être enfin en sécurité. Alors qu'il voyait un appel de la part de sa nièce, il releva les yeux, il était bien rare qu'elle lui téléphone. Il aperçu Juliette et se dit que la jeune fille saurait peut être pourquoi elle l'avait appelé.

- Juliette je peux t'embêter deux secondes ? il poursuivit sans attendre de réponse T'étais avec Évy ? Tu saurais pas pourquoi elle m'a appelé par hasard ?
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Steven s'installa sur le canapé de Thibault où il regarda son téléphone. Aucun message de Juliette. Il prit ensuite une manette de la console de jeux et s'exclama:

- Dis donc, elle était de mauvais poil la petite Evy, aujourd'hui.

---

Il n'y avait pas encore de musique dans les écouteurs de Juliette. Alors elle entendit tout ce que son prof d'histoire lui disait. Mais elle n'avait franchement pas besoin de le voir, celui-là, maintenant. Elle espérait que le bus allait vite arriver, qu'elle puisse enfin se réfugier seule chez elle. Et peut-être enfin craquer, comme elle menaçait de le faire depuis le matin. Elle avait les yeux brillants alors qu'elle aboya sur l'homme qui ne lui avait pourtant rien encore fait.

- Je sais pas. Je sais pas où elle est, je sais pas pourquoi elle vous appelé et je m'en fou. J'ai pas envie de parler de votre nièce, là.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault donne une manette à Ari. Il hausse les épaules.
- Ouais, c'est vrai. Et Juliette semble aller mal aujourd'hui.
Ils commencent à jouer à trois, lâchant quelques fois des injures ou des exclamations.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- C'est normal... répondit Steven avant de se dire qu'il avait peut-être trop parlé.

Il ouvrit sa canette de soda et but une gorgée alors qu'Ari s'excitait déjà sur sa manette.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Le Lafaye fronça les sourcils, il vit les yeux brillants de Juliette et décida de s'asseoir à côté d'elle même s'il y avait de fortes chances qu'ils se fasse jeter.
- Toi t'as un problème, t'as l'air décomposée depuis ce matin. Si tu veux passer t'es nerfs sur moi y'a pas de soucis tu sais. finit par suggérer Antoine, il ne savait pas ce qu'allait lui dire l'adolescente, il souhaitait tout de même discuter avec Elle en se disant qu'il pourrait au moins faire une bonne action aujourd'hui. De plus, le fait d'être avec la jeune fille le rassurait, il ne voulait pas vraiment être seul et trouvait ainsi un prétexte pour ne pas s'en aller tout de suite.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- J'ai pas envie de parler. Je suis fatiguée.

Elle ressortait cette excuse à toutes les sauces. Mais en y réfléchissant, peut-être qu'elle avait besoin de parler? Elle se disait que ce n'était surtout pas à Lafaye qu'elle voulait dévoiler sa vie mais ce jour-là, il lui paraissait beaucoup plus sympathique. Et surtout, c'était une des seules personnes bienveillantes qui s'intéressaient à elle depuis ce matin. Il y avait bien Steven, Clara et Soraya, mais ils semblaient avoir disparus. Elle regarda droit devant elle, toujours pas de bus à l'horizon. Tout ce qu'elle avait sur le coeur menaçait de surgir d'une minute à l'autre alors qu'une larme incontrôlée venait de glisser le long de sa joue.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault joue tout en discutant avec Steven.
- Normal ? Pourquoi ?
Il jure en voyant qu'il a échoué la combinaison de touches.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- T'es sûre ? Tu veux pas parler tu veux juste pleurer dans ton coin ? C'est pas une bonne idée tu sais. Quand ça va pas ça fait du bien de se lâcher un peu.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Steven se mit à réfléchir. Il se demandait comment expliquer quelque chose qu'il ne devait pas expliquer à Thibault. Ari, lui, n’écoutait pas. Il savait que Décembre ne réussissait pas à la Turenko et comme on ne lui avait jamais dis plus, il n'avait la cherché plus loin qu'un coup de mou annuel.

- Tout ce que je peux te dire c'est qu'elle traverse une mauvaise période. Ça ira mieux. Dès demain déjà tu verras une petite amélioration.
- Sauf si elle vient pas.
- Elle va venir.

---

Juliette fixait ce professeur en se disant qu'il avait sûrement raison. Elle n'avait personne à qui parler. Elle aurait pu aller voir Anne mais celle-ci était partie en vacances en métropole. Il n'y avait que lui et elle n'en pouvait plus de tout garder en elle. Quelques autres larmes glissèrent sur ses joues alors qu'elle avoua d'une voix presque coupée.

- Aujourd'hui ça fait 8 ans que mon père et ma soeur sont morts. Ça fait 8 ans que j'ai que ma mère et que je sais qu'elle ne m'aime pas.

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas parlé. Qu’elle n'avait pas avoué ce qui la faisait souffrir. Elle ne le disait plus. Ni à ceux qui savaient, ni à ceux qui ne savaient pas.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Mais non dis pas ça ! Ta maman t'aime tu sais. C'est un truc de parents ça, tu peux dire ce que tu veux, tu peux te comporter de n'importe quelle manière envers ton enfant au fond de toi tu l'aime. Peut être qu'elle sait pas comment te le montrer... Elle aussi elle doit être mal aujourd'hui, tu devrais lui parler si ça se trouve ça te ferait du bien. Apres j'ai jamais vécu ta situation, je suis pas dans ta tete donc je peux pas te dire que je comprends ou te conseiller comme il faut.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault le regarde quelques instants.
- T'es sûr ?
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Steven haussa les épaules. Avec la Turenko, il n'était jamais sûr de rien.

- Je sais pas, on verra demain. Si elle est pas là, j'irai chez elle.

---

- Arrêtez de tous me dire ça ! s'exclama Juliette en essuyant son visage du revers de sa main. Arrêtez de me dire que ma mère m'aime, qu'elle est là pour moi ! Vous ne savez pas ce que je vis. Vous ne connaissez rien de moi.

Elle se leva, prête à s'en aller alors que son bus n'était toujours pas là. Elle se demandait bien ce qu'il faisait.
avatar
Justine.ou maman de choc
Autre compte : Elena Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Bon, d'accord. Ta mère ne t'aime pas. C'est pour ça que si un jour il t'arrive quelque chose, elle te laissera crever dans un lit d'hôpital sans même demander de tes nouvelles. finit par lâcher le brun
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Il hoche la tête.
- D'acc. Tu crois que ça pourra être autre chose qu'une relation difficile entre Juliette et moi ?

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Contenu sponsorisé

12/12/2017, La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Les mystères de la goutte d'eau
» goutte de lait
» Nouveau : Restaurant La Goutte Noire à Châteaumeillant
» Itinéraire d'une goutte d'eau - de Hellio et Van Ingen
» Une petite goutte de plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ La ville :: ∞ Les RP's-