RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
HEY HEY MAIS OH ! Les festivités sont ouvertes à Bluebell ! clique ici
Aout 2017 21°/29°

Partagez|

12/12/2017, La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Mardi 12 Décembre 2017: La goutte d'eau qui fait déborder le vase

12 décembre.
Une date gravée dans le cerveau de Juliette depuis 2009.
Une date qui noircie un peu plus son âme déjà grise.
Une date qui mouille un peu plus ses yeux déjà humides.
Une date qui brise un peu plus son cœur déjà coupé en plusieurs petits morceaux tranchants.
Une date qui lui rappelle des choses qu'elle voudrait oublier.
Une date qu'on appelle anniversaire. Mais les anniversaires ne sont-ils pas heureux? Pourquoi la mort aurait droit à un anniversaire? Pourquoi ce jour-là revenait tout les ans?
Cette date, elle faisait mal. Elle faisait mal à Juliette. Elle faisait mal à Inès. Mais jamais elles ne partageaient quoi que ce soit. Elles avaient mal chacune de leur côté.
Juliette, elle ne partageait rien. Elle n'y arrivait pas. Jamais elle arrivait vers quelqu'un pour lui dire qu'elle n'allait pas bien. Jamais. Ou presque. Pouvait-on les appeler les privilégiés? Ceux qui connaissaient ses failles? Ceux qui avaient déjà séché ses larmes? Des larmes qui coulaient bien plus souvent qu'on ne pouvait le penser.

Elle aurait voulu être chez elle. Peut-être était-ce la seule date où elle savait qu'elle pouvait défaillir à tout moments. Mais elle était sortie. Elle était allée au collège. Comme toujours, elle était entourée mais seule.
Les cours étaient longs. Comme toujours. Puis, al journée avait fini. Et là, elle ne savait pas quoi faire. Elle allait au petit parc, avec ses amis. Comme toujours. Et elle râlait. Elle râlait car elle n'avait rien d'autre à faire.


Dernière édition par Pamela Haylie le Ven 3 Nov - 23:10, édité 1 fois
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Au départ, Évy était de bonne humeur, elle discutait avec ses amis en s'accrochant au bras de Mathilde, tel un koala. Elle entendait néanmoins Juliette se plaindre de tout et de rien, agacée par le comportement de son ami, elle finit par se tourner vers elle et lui adresser la parole de manière assez nonchalante.
- Mais pourquoi tu râles depuis tout à l'heure ?
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Je suis fatiguée, c'est tout. aboya Juliette en fronçant les sourcils, et en avançant vers le parc, tête baissée.

Elle n'avait pas envie de parler. Elle n'avait même pas envie d'être là. Elle se disait qu'elle ferait mieux de rentrer chez elle.
Il n'y avait pas grand monde qui savait pourquoi elle était dans un mauvais état d'esprit, ce jour-là. Ces gens-là -Clara, Soraya et Steven- n'avaient pas trop essayé de lui parler. Ils savaient, par expérience des années précédentes, que cela ne servirait à rien et qu'elle allait les envoyer chier s'ils lui disaient une seule parole qu'elle pouvait prendre pour de la pitié .
Cependant, quand elle pénétra dans le parc et qu'elle aperçut ses amis de troisième déjà installés, elle se précipita vers Steven et se blottit contre lui avant de soupirer. Cette année lui semblait presque plus difficile que les autres, sûrement car elle grandissait. Qu'elle comprenait un peu plus ce que cette journée représentait. Elle passa ses doigts sous la manche de son sweat et effleura sa gourmette alors qu'Evy arrivait et qu'elle la saoulait déjà.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thinault discutait joyeusement avec ses amis présents avant l'arrivée de Juliette. Il regarde Juliette avec un léger sourire.
- Salut !
Il utilisait des pincettes depuis la blague, peut-être le fera-t-il tiujours avec elle, de peur de la blesser ? Il appréciait Juliette malgré ses airs. Il était habillé d'un t-shirt bleu marine à manches courtes avec écrit "Power" en blanc et d'un jean légèrement baggy. Ses baskets noires, qu'il ne quittait pas, ne maquait pas à l'appel non plus. Il salue les autres arrivantes ensuite.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Le groupe répondit aux salutations de Thibault. Évy décida de s'installer par terre, elle se retenait de répondre à Juliette, n'étant pas vraiment décidée à créer une histoire. Peu importe de que Juliette faisait, elle était fatiguée, cela commençait à fortement agacer la Gautier qui a néanmoins décidé de se taire, du moins pour le moment.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Salut... fit Juliette à Thibault sans grand enthousiasme.

Elle se colla un peu plus contre le Fontaine-Mazar qui caressa ses cheveux. Il arrivait bien souvent à déceler ses émotions. Là, il sentait qu'elle s'énervait en plus de la tristesse qu'elle avait dans le cœur depuis la matinée et son envie de ne rien faire. Il passa sa main dans ses cheveux bruns et se pencha vers elle afin de parler assez bas.

- Ça va? Elle haussa les épaules. Tu veux rentrer? Je t'accompagne si tu veux. On va où tu veux. Elle haussa de nouveau les épaules et regarda droit devant elle. Il comprit bien vite qu'il ne pouvait rien tirer d'elle ce jour-là et se contenta de la câliner.


Dernière édition par Pamela Haylie le Sam 4 Nov - 0:18, édité 1 fois
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault constate que l'ambiance est différente de d'habitude, presque froide ... Il se met à sourire lentement.
- Vous avez vu un mort ou quoi ? Ou on vous a coupé la langue pendant votre sommeil ? ... C'est morbide là.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Si tu la ferme pas ce sera toi le mort ! abboya Évangéline, ce qui entraîna un fou rire de Mathilde
- Eh bah Évy toi qui était de bonne humeur !
- Oui bah je l'étais ça veut pas dire que je le suis encore.

Mathilde se contenta de lever les mains en l'air en tentant de dissimuler son sourire.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette frissonna à l'entente des mots "mort" et "morbide". Il n'aurait pas pu s'approcher plus de ce qu'elle avait en tête à ce moment là. Il ne l'avait pas fait exprès mais à ce moment-là, elle le haïssait. Et voilà qu'Evy continuait d'aboyer sans raisons apparentes. Si elle s'était levée du mauvais pied, elle n'avait qu'à rentrer chez elle. C'est d'ailleurs ce qu'allait sûrement faire la Turenko qui se sentait de moins en moins bien et qui évidement, ne voulait pas le montrer. Clara lui lança un regard qui mélangeait compassion, amour, aide... Mais la jolie brune détourna le regard vers son amie qui continuait de s'énerver alors qu'elle faisait aussi peur qu'un poussin.

- Oh mais pourquoi tu t'énerves comme ça toi?
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault regarde Evy en haussant les épaules.
- Si ça peut te calmer vient essayer.
Il décide d'aller au jardin d'enfant qui était à proximité d'eux afin de faire de la balançoire. Celle ci grince au gré de ses mouvements réguliers.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette regarda Thibault s'éloigner et songea qu'elle serait bien allée le rejoindre. L'ambiance était loin d'être bonne, ce jour-ci. La Turenko savait qu'elle y était un peu pour quelque chose mais elle était loin d'être seule. Elle se disait que tout le monde ferait mieux de rentrer chez soi. Etre avec ses amis dans une si mauvaise atmosphère n'était pas bon.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- C'est toi qui m'énerve ! Et pourquoi toi t'aurais le droit d'être énervée sans raisons parce que t'es soit disant fatiguée et pas moi ? Puis t'as qu'à dormir la nuit. continua Évy avant de se tourner vers Thibault En fait toi tu te prends pas assez de gifles.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Il regarde de loin Evy qui s'énerve contre Juliette.
- Viens m'en donner si ça te chante. Mais arrête de gueuler après Juliette, sauf si tu veux la faire pleurer.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette regarda la Gauthier en serrant les dents. Elle décida de se retourner et d'enfouir sa tête dans le cou de Steven à qui elle glissa:

- Retiens-moi de la frapper, retiens-moi de la frapper...

Cependant, elle entendit au loin son cher Thibault faire une remarque sur elle qui ne lui plut pas du tout. Qu'est ce qu'il insinuait? Qu'elle ne supportait pas les remarques? Il se foutait bien le doigt dans l'oeil, malgré le fait qu'elle était au plus mal ce jour-là.

- Eh qu'est ce tu veux dire par là toi? vociféra Juliette en se décalant de Steven qui lui attrapa le bras.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Il est surpris par la réaction de Juliette. Merde.
- Que tu es limite en train de pleurer dans les bras de Steven à cause de je ne sais quoi et qu'elle devrait fermer sa gueule. Ça te va ?
Il avait pris un ton agressif pour poser sa question, ce qu'il regrette aussi vite.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Déjà je suis pas en train de pleurer dans ses bras. s'exclama la jeune fille, voulant se lever, mais elle fut vite tirée en arrière par le Fontaine-Mazar qui lui sommait de s'arrêter et qui lui annonçait qu'il serait préférable de partir. Et ensuite tu m'agresses pas, ok? Car on va pas être potes en fait. Par contre t'as raison. Evy ferme la pour une fois. Fais pas la meuf qui s'énerve alors que tu dis toujours amen à tout.

- Stop, tes mots dépassent tes pensées, Juliette. souffla Steven qui essayait de calmer le jeu alors que les autres assistaient à la scène sans ne rien faire.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Thibault commence à rassembler ses affaires. Il souffle.
- On est pas potes ça c'est sûr mais il faudrait que tu comprennes que t'es pas le nombril du monde et qu'autour de toi y a des gens qui sont là.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Si je la ferme c'est pour vous en foutre une à tous les deux. Puis moi aussi j'ai le droit de m'énerver c'est pas parce que je pique pas des crises de gamin de deux ans et demi que je suis jamais énervée. Et toi Thibault t'as fini de faire le lèche bottes ? Tu défends Juliette alors que tu passe ton temps à te battre avec et après tu joues le pacifiste. continua la brune alors que sa peau virait au rouge
- Évy t'es toute rouge calme toi un peu ça sert à rien de s'embrouiller.

Ladolescente ne prit même pas la peine d'écouter Mathilde, elle était bien trop occupée à s'énerver. Si Carl ou Antoine avaient été présents, ils auraient sûrement dit qu'elle tenait de sa tante et de sa mère, il fallait avouer que les jumelles avaient un très mauvais caractère et qu'Évangéline, bien que plus douce, avait hérité de ce trait.
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La critique de Thibault atteignit Juliette au plus profond de son coeur. Cependant, elle essaya de ne pas le montrer. Elle avait vraiment l'impression que Thibault voyait en elle et qu'il s'en servait pour tout lui jeter à la figure. Et Evy qui continuait de gueuler dans son coin. La Turenko n'était vraiment pas d'humeur à s'engueuler, elle prit une respiration et se mit à crier pour qu'on l'entende.

- Bon c'est stop là ! C'est vraiment pas la journée, ok?
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
- Bah désolée. En même temps on peut pas faire la différence entre les moments où c'est "pas la journée" et ceux où t'as juste décidé de faire chier ton monde. finit par lacher Evy en haussant les épaules
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
La crise d'Evy commençait vraiment à le saouler. Il s'approche d'elle et lui fout une tape derrière la tête.
- Ferme ta gueule, vraiment. Tu commence à faire chier tout le monde là. Redescend sur Terre.
Il prend ses affaires.
- Je vais partir. Ceux qui veulent venir chez moi la porte est grande ouverte si vous fermez vos gueules.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évy se leva d'un bond, elle se jetta sur Thibault et lui attrapa les cheveux. Elle se pointa face à elle sans pour autant lâcher la tignasse.

- Mais tu joues à quoi là ? Tu peux jouer le macho avec les poufs de ton père mais pas avec moi. C'est toi qui devrait redescendre sur terre un peu parce qu'à force de faire le malin tu vas te faire bien mal en remontant. À toujours jouer monsieur parfait là non mais tu t'es vu un peu ?

La brune avait sa main dans la poche, elle se retenait de mettre une baffe au jeune homme.
avatar
Camille Walker
Humeur : S'il te plaît, dis moi que tu m'aime.
Voir le profil de l'utilisateur
Il la regarde surpris mais toujours aussi calme.
- Je fais pas le macho. Je dis juste ce que les autres ont envie de vous dire. Okay?

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
Pamela Haylieou un vrai rayon de soleil
Humeur : Tu me manques mais je ne te le dirai pas
Autre compte : Janessa Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
La Turenko assistait à la scène sans dire un mot. Elle n'avait vraiment pas besoin de ça. Recevoir des critiques et des attaques et voir ses soit-disant amis se déchirer à cause d'une dispute partie de rien. Elle ne comprenait vraiment pas ce qu'elle foutait là. Elle avait envie de partir et de se réfugier chez elle, dans son lit, ou dans un endroit où elle pourrait être seule et au calme.
avatar
Elena Haylieou commère jusqu'au bout des ongles
Autre compte : Justine Haylie
Voir le profil de l'utilisateur
Évangéline finit par claquer Thibault. Elle ne le supportait plus, elle n'avait jamais été très proche de ce garçon et allait finir par y être allergique. Elle retourna ensuite s'asseoir sans rien dire.
Contenu sponsorisé

12/12/2017, La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Les mystères de la goutte d'eau
» goutte de lait
» Nouveau : Restaurant La Goutte Noire à Châteaumeillant
» Itinéraire d'une goutte d'eau - de Hellio et Van Ingen
» Une petite goutte de plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ La ville :: ∞ Les RP's-