RPG - Bluebell
« Bienvenue à Bluebell »


Bluebell est une des île d'un archipel français situé dans l'océan pacifique, mais aussi la seule et très grande ville de cette île, venez la découvrir !
 
HEY HEY MAIS OH ! Les festivités sont ouvertes à Bluebell ! clique ici
Aout 2017 21°/29°

Partagez|

→ École maternelle 'Ite

avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
École Maternelle 'Ite, 35-37 rue Henri Matisse.


Il vous sera impossible de rater ces deux bâtiments proches du centre-ville de Bluebell. Située rue Henri Matisse, l'école maternelle 'Ite rend un bel hommage au peintre avec ses façades de couleurs vives. Porté par un but éducatif égal pour tous, l'école propose des cours multiculturels et accueille les enfants venant de l'étranger. Dans un souci d'éveil et développement créatif, les cours classiques laissent place à un enseignement ludique, encadré par une équipe qui prendra bien soin de vos enfants.

Les parents sont invités à participer à des activités organisées par l'école à des dates précises. Ceux qui le désirent peuvent s'inscrire au comité des parents, qui a pour but d'accompagner le corps administratif et enseignant dans des décisions administratives et éducatives, pour que notre belle école continue à s'embellir et s'améliorer, pour la sécurité de tous, parce que votre avis nous est important.

Afin de renforcer le dialogue entre les parents et l'école, chaque élève aura un cahier de correspondance, fourni par l'école en début d'année. Dans ce dernier serons annotés tout les mots donnés par les professeurs, les informations sur les vacances scolaires, les jours fériés, sorties et voyages prévus dans l'année. Si le cahier est perdu ou endommagé, veuillez en racheter un nouveau auprès de l'enseignant de votre enfant, au prix de 2€. Si vous désirez prendre rendez-vous concernant votre enfant ou avertir l'enseignant d'une absence pendant les heures de cours, un départ anticipé en vacances ou une arrivée tardive, veuillez le communiquer par le biais de ce cahier.

Incorporée dans un projet écologique, l'école maternelle 'Ite s'est récemment lancée dans la création d'un potager dans la cour de l'école. Vous pouvez ajouter votre participation et venir aider tous les professeurs, élèves, et parents d'élèves impliqués dans la réalisation de ce projet, tous les mardis et vendredi après-midis à partir de 14h30.

Plan d'accès et Informations pratiques:
 

Emplois du temps :
 

Enseignants et Classes:
 

Si vous souhaitez que vos enfants restent au centre de loisir le mercredi de 9h à 12h ou 14h (dépendant des âges) il faudra déposer un bulletin d'inscription à la mairie de la commune rattachée au centre de votre choix.

Madame Buchner, Directrice.
avatar
Tina.
Humeur : asma tki
Autre compte : Faith Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Mercredi 28 juin 2017




La petite cour de l'école maternelle se remplissait de parents et d'enfants venus assister à la fête annuelle de l'établissement. L'occasion pour les parents d'être encore plus fiers de leurs enfants que d'habitude et un ennui de trois heures pour les petits. Une torture pour les élèves. Danser devant tout le monde n'est pas une tâche facile, mais les professeurs font de leurs mieux pour que tout aille comme prévu. Pas de faux pas, pas d'enfants absents, pas de musique qui ne fonctionne pas. Tout devait être parfaitement orchestré.

Tina posa pied hors de la voiture puis fut suivie de Kenza et ses filles. Après avoir attrapé les jumelles par la main, elle se dirigea vers la porte du bâtiment orange, où une jeune professeur accueillait toutes les familles.

- « Bonjour Mesdames. Bonjours Mesdemoiselles. » dit-elle en baissant la tête vers Haylee, Victoire et Ysa. « Que vous êtes belles ! » puis elle ria doucement « Comment vous vous appelez ? »
- « Moi ché Haylee ! » s'écria la petite d'un air enthousiaste.
- « Vicky.. »
- « M'appelle Ysa ! » fit la dernière.
- « Des jolis noms pour des jolies filles. Moi c'est Effie. » affirma la jeune femme, puis haussa la tête vers Tina « Triplées ? »
- « Non, non. Jumelles plus un ! » et elle rigola « Nées la même année. Histoire compliquée. »
- « Ah je vois. » la jeune femme avait un ton doux et ne semblait pas juger les explications de Tina, ce que tout le monde faisait en apprenant la naissance de trois enfants la même année, sans qu'ils soient tous nés en même temps. « Vous allez à l'école les filles ? »
- « Elles vont commencer la maternelle en Septembre. Hein pas vrai les filles ? »
- « Ui ! » s'écrièrent les trois à l'unisson.
- « Bon, eh bien hâte de vous voir ! » dit la maîtresse avant de saluer de la main les filles.

Tina et les filles suivies de Kenza avancèrent dans l'unique couloir du rez-de-chaussée, qu'elles traversèrent et atteignirent la porte en verre de la cour. Elle la poussèrent et furent engloutie dans la foule. Une quarantaine de parents et une vingtaine d'enfants se poussaient pour avoir les meilleures chaises possible. Tina s'avança le visage stoïque, et traîna le reste de son groupe avec elle.

Une fois que toutes les places vides furent comblées, la directrice monta sur scène tenant un microphone dans les mains, et s’apprêtait à faire un discours, comme chaque année.

« Test, un-deux, un-deux. Il marche. » puis elle rigola d'un rire gras avant de reprendre « Bonjour à tous, et à toutes. Bienvenue à la fête de l'école maternelle 'Ite. Certains d'entre vous sont habitués, déjà venus. Mais je vois des têtes nouvelles. Bienvenue, bienvenue. Nous espérons que ce sera la première de nombreuses années en notre compagnie... » elle fit une brève pause puis reprit.
« Comme chaque année, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont rendu et rendent encore à ce jour, ce type d'événement faisable. Je ne pense pas que nous serions allés bien loin sans l'aide des autres. Main dans la main on avance mieux. Donc je tiens à remercier le comité des parents qui travaille d'arrache-pied pour entretenir un climat de paix et de sécurité dans cette école, qui prennent leurs responsabilités en mains et se dévoue pour organiser cette fête de A à Z. Sur le plan financier, décoratif, administratif. Merci beaucoup de votre aide, sachez qu'elle est profondément appréciée. » elle balada ses yeux dans l'assemblée.
« Il en va de même pour les parents bénévoles. Les parents qui décident de prendre part dans l'entretien de cette école.. qui utilisent leur temps libre pour ça, il faut dire. Les parents et petits élèves engagés dans notre belle campagne de potager, qui rendent possible le fait que vous soyez aujourd'hui, et vos enfants au quotidien, entourés d'un environnement sain, et resplendissant. » elle fit une pause à nouveau.
« Et bien évidemment, un grand merci à tous les professeurs qui rendent le principe d'école réel. Merci de votre créativité, dévouement et gentillesse. Merci de participer à la bonne formation de nos futurs citoyens. » elle s'arrêta puis reprit « Merci à nos chers élèves, qui souvent rendent la tâche des professeurs beaucoup plus facile. Nous avons grande foi en vous. » elle se racla la gorge et continua.
« Donc nous voici tous rassemblés ici, en ce jour, dans l'école maternelle 'Ite, située rue Henri Matisse. Peintre au réel talent. Un talent que l'on désire transmettre à nos générations futures. Sur ce, avec le thème de cette année étant "Aussi Délicieux que l'Amour", voici les classes de maternelles vous démontrant l'un de leurs nombreux talents. »

Un long applaudissement suivi.

Deux maîtresses sortirent du bâtiment orange, suivie d'une vingtaine d'enfants déguisés en gâteaux, décorés de cœurs. Les élèves se tenaient la main deux à deux. Les maîtresses, elles, portaient des robes pastels, avec des chapeaux s'accordant avec les costumes des élèves. Sur leurs dos étaient écrit leurs noms respectifs. « Alegra DIAZ » et « Claire ROSEAU ».

Le spectacle commença. S’enchaînèrent alors les classes unes à unes, quand vint le tour des M2; la classe d'Alys.

Par la porte du bâtiment sortit une horde d'élèves déguisés en cupcakes, accompagnés d'une enseignante d'une trentaine d'années: « Farah ABEL ».

Ils procédèrent à une danse, les filles bras dans bras avec les garçons, et tournaient en rond, pour former une chorégraphie... désastreuse. Tina filmait avec son petit smartphone - à l'échelle de la Terre disait-elle - sa fille qui se dandinait dans une queue-leu-leu habillée en un ridicule dessert. Elle riait, parce qu'elle était contente que sa fille s'amuse. D'ailleurs, avait-elle remarqué, elle dansait avec une fille.

Suite à la fin du spectacle, vers midi, tous les enfants furent relâchés dans la foule, pour rejoindre leurs parents. Alys fut rapide à rejoindre sa mère et ses sœurs.  

- « Alors boutchou, tu t'es amusée ? » demanda la maman avec un sourire sur le visage.
- « Ui ! C'était trop trop trop trop bien ! » s'exclama la petite fille « Je me suis un peu trompée... au milieu.. mais euh c'était bien hein ! »
- « Je t'ai trouvé parfaite ! »
- « Merci mamon. » et elle resta là à fixer ses jeunes sœurs qui ne disaient rien.
- « Tu danses très bien Alys ! » lança Kenza « Tu ressemble bien à ta maman sur ce point. » puis elles se mirent à rire.
- « Mamon, mamon » fit la fillette en tirant sur le bras de sa mère « On peut acheter des gâteaux ? Là-bas ? » et elle pointa du doigt les stands de vente.
- « Des gâteaux ? Bah ? » s'étonna Tina « Je croyais que tu es un gâteau ? Depuis quand les gâteaux mangent les gâteaux ? » suite à cette question Alys rouspéta.
- « Mais euh. »
- « Bon, allez. On va aller acheter des gâteaux. »

Après avoir acheté les gâteaux, elles revinrent au milieu de la foule, un peu déboussolées.

- « Mais dis-moi Alys.. pourquoi tu étais la seule qui dansait avec une fille ? »
- « C'est pace que, on a boucoup de filles, et zéros garçons voulaient se mettre avec Honorine Hiana pace qu'elle parle pas bien français. » elle fit une petite moue « Mais moi ça me dérange pas que Honorine Hiana parle pas bien français ! » elle leva les mains en l'air « Elle est gentille ! »
- « Ah oui ? Les autres sont méchants ! Tu as bien fait. Je suis sûre qu'elle est très gentille » affirma Tina. « Tu veux me la présenter ? »
- « Ui ! » et elle se perdit dans la foule.

Quelques instants plus tard elle revint accompagnée d'une petite fille qui sirotait sur un jus.

- « Mamon, c'est Honorine Hiana ! »
- « Bonjour choupette, ça va ? » demanda Tina.
- « Oui.. » répliqua la fillette timidement.
- « Mamon, tu sais elle vient du Canada ! » s'enthousiasma la blondinette.
- « Ah oui ? » s'étonna Tina « Donc tu parles anglais ? »
- « Oui je parle anglaise. » répondit la petite avec un fort accent.
- « Canada is really nice. I've been there. » commença Tina en anglais.
- « You speak English ? » demanda la petite, surprise.
- « Yes, I do.. » ria gentiment Tina « Alys hasn't told you that her dad is English ? »
- « Mamon... » dit la jeune Pevensie en rougissant.
- « No she didn't. » dit la petite fille en tournant la tête pour faire face à la Pevensie.
- « Well.. » commença Tina puis s'arrêta « Do you like it here ? »
- « No.. » fit la petite en baissant la tête.
- « Well, I know it's hard. But, give it some time and you'll love it ! »
- « But, I don't have friends here.. »
- « Yes, you do. Alys is now your friend. Pas vrai Alys ? » elle se tourna vers sa fille qui regardait dans le vide.
- « Hein ? » demanda la petite, surprise par la question.
- « Pas vrai que tu es l'amie d'Honorine maintenant ? »
- « Ui. » dit la petite rapidement « Matenant, on peut aller jouer ? »
- « Non, p'tit loup. Faut qu'on rentre à la maison. Mais tu verra ton amie demain, à l'école. »
- « Siteplait, siteplait, siteplait » fit la blondinette en faisant le geste de la prière avec ses mains.
- « Non, Alys. On y va. »
- « Mamon ! Siteplait ! Juste un peu, promis ! »
- « Alys, j'ai dit on y va.. me fait pas répéter trente fois. »
- « Non ! » elle se jeta par terre et croisa les bras pour montrer qu'elle était fâchée.
- « Alys, fais pas ça. » dit Tina, calmement perdant les nerfs, humiliée par sa fille « Lèves-toi, tout de suite. »
- « Non, veux pas. »
- « Alys, m'énerve pas ici. Lèves-toi. » la petite hochait non de la tête « Lèves-toi, essuies pas le sol avec tes vêtements, c'est sale ! »
- « Non, non, non. Je veux jouer. »
- « Alys. Tu te lèves tout de suite. Allez, hop, debout. » elle l'attrapa par la manche et la souleva, mais la petite se débattait.
- « Mamon ! Veux pas ! Veux pas ! »
- « Alys. Arrête, tout. de. suite. » elle rapprocha son visage de celui de sa fille « Fais pas ça. Regarde, t'es toute sale maintenant. » dit-elle en tapotant le dos du t-shirt pour retirer les traces noires. « Allez, on y va. »
- « Mais.. »
- « Y'a pas de mais Alys. On y va, un point c'est tout. » elle se tourna vers l'amie de sa fille qui observait la scène depuis un bout de temps « Tu veux que je t'emmène jusqu'à tes parents ? »
- « Oui. »
- « Ils sont où ? » demanda Tina.
- « Là-bas. » et elle pointa du doigt sa mère.

Elles traversèrent la foule tant bien que mal et rejoignirent la mère de la petite fille.

- « Uh.. Bonjour. » fit Tina. La mère se retourna, surprise, et vit sa fille au côtés de cette femme qu'elle ne connaissait pas.
- « Bonjour ? Oui ? »
- « Um.. Je me présente. Je suis Tina, la maman d'Alys. Votre fille et ma fille sont amies. Mais comme on rentre chez nous, j'ai préféré vous ramener votre fille pour pas la laisser seule dans la foule. »
- « Ah bon ? Merci. » elle regarda Alys, puis Honorine « Alors enchanté, je souis Musa, la maman de Honorine Hiana. »
- « De rien. J'ai dit à Alys qu'elle allait la voir demain à l'école de toute façon mais elle voulait jouer encore.. donc bon. Voilà. A demain ! »
- « Au revoir. »

Les Pevensies partirent. Musa se tenait à côté de sa fille.

- « So, made a new friend, huh ? »
- « Yes... » répondit la fillette.
- « I'm proud of you. She seems nice. Don't push her away. »
- « She is. »
- « Wanna go home ? »
- « Not yet mommy. I wanna go to the riverside. »
- « Let's go then. »

Et elles partirent également.

Tina marchait sur la rue devant l'école, avec Alys.

- « Elle est où Kenza ? » demanda la petite.
- « Déjà à la maison avec tes soeurs.. »
- « Sans nous ? »
- « Oui, sans nous. On a été très longue, elles pouvaient plus nous attendre. »
- « Donc, on y va à pied ? »
- « Oui, à pied. » puis elle fit une pause « Tu sais Alys, je veux plus que tu refasses de crises comme ça. Ça sert à rien, ça ne me fera pas changer d'avis. Compris ? »
Alys se mit à rire et courir le plus vite qu'elle peut, devançant Tina de quelques mètres.
- « Tu peux courir plus vite que moi ? » hurla la petite en se tournant vers sa mère. « Attrapes-moi si tu peux ! »
Tina hochait de la tête en souriant, et continuait de marcher.

→ École maternelle 'Ite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» problème de remplaçant à l'école maternelle
» école française ou irlandaise
» Inscription à l'école maternelle
» Future habitante de Villefontaine !
» quel cartable.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Bluebell :: ► RPG :: ∞ La ville :: ∞ Les RP's-